L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Affaire Saboteur/ FBF : «L’Etat ne paiera pas 50 millions»

Affaire Saboteur/ FBF

« L’Etat ne paiera pas 50 millions »

 

A l’issue de cette rencontre, nous avons saisi l’occasion pour aborder un autre sujet avec le ministre : la CAN 2008. Il se prononce sur l’affaire Saboteur/ FBF et ce que la structure dirigeante doit faire si nous ratons deux CAN de suite.

 

Burkina # Tanzanie, c’est ce samedi 16 juin au stade du 4-Août. Que vous inspire cette rencontre ?

 

Vous savez, pour le problème des Etalons tout le monde est malade de cette histoire. Que voulez-vous que je vous dise ? Aujourd’hui, il faut qu’on essaie de bâtir une autre équipe. Je vous le dis, si je vous donne le montant du déplacement de l’équipe au Mozambique, ça va créer des problèmes.

 

Pour une question de transparence, n’est-il pas nécessaire de le faire ?

 

Je n’ose pas vous dire le montant. Comprenez-moi. Pour ce qui est de la qualification, j’y crois ; mais avec le match amical contre le Mali, je pense que nous avons une gestion très peu académique du football. Nous n’avons pas de milieu et la défense cafouille. C’est donc normal que nous encaissions des buts. Durant tout le match, Dagano n’a eu que deux ballons ; comment voulez-vous qu’il marque ? Il faut reconstruire et nous allons nous atteler à ça. Si nous ne sommes pas qualifiés pour Ghana 2008 comme je l’ai dit lors de la présentation du nouveau gouvernement, que chacun prenne ses responsabilités.

 

Est-ce à dire que la Fédération doit se démettre ?

 

Si elle ne peut pas… On ne peut pas faire deux CAN de suite sans qualification. Comme disent les Ivoiriens, si tu ne peux pas tu quittes.

 

Aujourd’hui, l’actualité sportive est dominée par les 50 millions que Saboteur réclame à la fédération à titre de dommages et intérêts. Or, on sait que c’est le ministère qui paie le salaire des entraîneurs. Qu’en pensez-vous ?

 

Je ne paierai pas 50 millions à qui que ce soit. D’ailleurs, c’est faux et ça ne me regarde pas. C’est une affaire entre eux et c’est leur problème. Ce que je sais, c’est qu’il n’y a pas d’arriérés de salaire. C’est nous qui payons et je peux vous faire les états aussi bien pour les anciens entraîneurs que les nouveaux. On ne doit à personne. Que ce soit Gualbert Kaboré, Sidiki Diarra, Pihouri Webonga et les autres, le ministère des Finances a remis un chèque de 52 millions de FCFA et nous avons fait le nécessaire. Tout ce que j’entends, ce sont des histoires. Au niveau de l’Etat, il n’y a pas d’arriérés. Je n’ai pas recruté Saboteur et c’est à eux  de gérer leur problème.

 

Propos recueillis

par Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 14 juin 2007



13/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres