L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Avec le MD 87 Air Burkina volera encore plus haut

Avec le MD 87

Air Burkina volera encore plus haut

C'est le tournant pour la compagnie nationale, Air Burkina. Sa flotte vient de s'agrandir avec un avion MD87, de conception américaine, arrivé à Ouaga en provenance d'olbia en Italie le mercredi 12 septembre dernier. Pour l'occasion, un voyage de presse a été organisé du 9 au 12 septembre 2007. Une expédition qui a permis de découvrir la compagnie Meridiana, partenaire stratégique de Air Burkina dans cette opération.


Après avoir déclassé le Fokker 28, Air Burkina a décidé de flirter avec la technologie américaine. Le joyau, le MD87 (frappé du nouveau logo de la compagnie, le cheval ailé), est irréprochable pour les compagnies africaines : un cockpit moderne et complètement électronique, 99 places dont 20 en classe business, un intérieur confortable etc. A Olbia, ce lundi 10 septembre 2007, les différents responsables de la compagnie méridiana ont dévoilé les qualités de cet avion à la délégation burkinabè conduite par le président du conseil d'administration de Air Burkina, Mamady Sanoh, le directeur général, Mohamed Ghelala et le directeur général de la l'aviation civile, Tiéba Barro. Le directeur de la planification et du contrôle de gestion, Rosa Sergio a notamment expliqué aux journalistes les tenants et les aboutissants du montage financier. En effet, 7 avions MD87 ont été achetés par l'Agha kan fund of economic développement (AKFED) et destinés à être placés auprès des compagnies du groupe Celestair (Air Burkina, la CAM au Mali et Air Ouganda). Dans cette opération, la compagnie du bon voisinage fait donc office de pionnière. Pour la mise en service de l'avion, elle aura à ses côtés, la compagnie Meridiana comme partenaire stratégique. Depuis juin 2007, plusieurs équipages burkinabè (commandants de bord et copilotes) et des techniciens sont en formation au Centre d'entraînement Meridiana. La maintenance lourde sera également assurée pendant un certain temps. Globalement, l'exploitation de l'avion sera sous le contrôle de la compagnie Meridiana jusqu'en fin octobre. A cette date, les 4 commandants de bord de Air Burkina à savoir, Jean Pierre Kondé, Claude Yaro, Charles, Pierre Gireau (et les copilotes) auront terminé la dernière partie de leur formation à Ouaga, à savoir l'adaptation en ligne qui se résume à 50 vols commerciaux avec un instructeur. Le personnel navigant commercial (stewards et hôtesses) suivra également quelques jours de formation pour maîtriser les procédures d'urgence de l'avion. En tout cas, pour le commandant Kondé, pilote depuis 34 ans à Air Burkina, le MD87 est plus automatisé. "Avec cet avion, vous faites plus de la gestion du vol. A 60 m du sol, vous branchez le pilotage automatique. Il est plus puissant que le Fokker 28 qu'on avait " assure-t-il. C'est d'ailleurs lui qui était aux commandes du MD87 au retour du vol inaugural Ouaga-Bobo ce jeudi 13 septembre dernier. A bord, il y avait au total 3 ministres (Gilbert Ouédraogo des Transports, Hippolyte Lingani des Infrastructures et Ousseni Tamboura, de l'Alphabétisation et de l'Education non formelle), des consuls, des représentants d'agence de voyage, des partenaires de Air Burkina, des journalistes. Pour Me Gilbert Ouédraogo, le MD87 est stable et spacieux. A l'entendre, le renforcement de la flotte de la compagnie nationale vient à point nommé. "Pour réussir la transformation de l'aéroport international de Ouagadougou en hub, il nous faut une compagnie locale forte. C'est pourquoi, les autorités ont toujours soutenu Air Burkina" a indiqué le ministre Gilbert Ouédraogo. Au delà de la flotte, a-t-il poursuivi, il faut penser au plan de carrière des agents pour que tout cela permette à la compagnie nationale d'être compétitive, plus forte et de pouvoir porter plus haut les couleurs du Burkina.

Dayang-ne-Wendé P. SILGA

Le Pays du 17 septembre 2007

 

Encadré

Les sentiments du DG, Mohamed Ghelala

"C'est une opération qui a été bien réfléchie. Depuis qu'on a fait sortir de la flotte le FOKKER 28, il fallait le remplacer. On l'a fait par le M.D 87. On a déjà eu le premier appareil. J'espère qu'on aura le 2e en fin mars, début avril 2008. Les compagnies qui achetent les avions sont celles des pays riches en pétrole. Toutes les compagnies font maintenant du leasing. Les avions ont été achetés par une société du groupe qui va nous les louer à des sommes raisonnables. Je suis très content du travail abattu par la compagnie Méridiana pour préparer cet avion qui est un véritable bijou. Il nous revient de l'entretenir maintenant. Nous avons encore beaucoup de projets comme la mise en service du service internet, la certification 445 au niveau de la maintenance. Et j'espère qu'on l'aura avant la fin de l'année. Nous nous sommes lancés aussi dans le billet électronique et on pense atteindre 100% ne serait ce qu'au niveau des ventes internes en attendant de l'étendre aux agences de voyage."



17/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres