L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Bientôt un nouveau CHU de 600 lits

Santé au Burkina

Bientôt un nouveau CHU de 600 lits

En vue d'améliorer la qualité de l'offre de prise en charge médicale au Burkina Faso, le gouvernement burkinabè, avec l'appui de la république de Chine Taïwan, veut construire un nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU) de 600 lits à vocation régionale. La signature des contrats d'exécution dudit projet est intervenue jeudi 10 mai 2007 entre les deux parties à Ouagadougou.

 

Le système sanitaire public burkinabè demeure défaillant avec un nombre de centres de santé très réduit. Aussi, la prise en charge de certaines pathologies sur place reste impossible et nécessite des évacuations qui s'avèrent très coûteuses pour l'Etat. C'est pour remédier à cet état de fait que le gouvernement du Burkina Faso a entrepris la construction du nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU), dont la signature des contrats d'exécution est intervenue le 10 mai dernier à Ouagadougou. Cette infrastructure dont le coût total s'élève à soixante millions de dollars US répond, selon le ministre Alain Yoda, aux normes internationales et est assez grand pour répondre aux besoins du pays, voire de la sous-région.

L'infrastructure permettra, en outre, de réduire le coût des évacuations sanitaires qui s'élèvent annuellement à plus d'un milliard de F CFA, a-t-il expliqué. Cet hôpital qui sera construit à la sortie sud de la ville de Ouagadougou (route de Saponé) sera composé, selon les descriptions, de bâtiments d'un à deux niveaux sur un terrain de 100 ha. Il comprendra, entre autres, un pool administratif, un pool médico-technique, un pool services généraux. Les spécialités de cancérologie, de néphrologie, de chirurgie, de grands brûlés, de cardiologie, etc. qui seront développées dans ce nouveau CHU et son équipement offriront les conditions nécessaires aux spécialistes burkinabè et internationaux, espèrent les promoteurs de l'entreprise. La totalité du financement sera assurée par la république de Chine Taïwan à travers un prêt dont la mise en place sera faite par un établissement banquier chinois du nom de Export-import Bank of the Republic of China. La construction de l'ouvrage sera exécutée par une entreprise taïwanaise (TE CHANG Construction Company limited) avec le partenariat d'entreprises burkinabè en vue d'un transfert d'expertise. L'ambassadeur de la république de Chine, Tao Wen-Lung, a indiqué que la partie chinoise ne ménagerait aucun effort pour livrer un ouvrage digne de la grande amitié qui lie les peuples burkinabè et chinois.

Ladji BAMA

Sidwaya  du 11 mai 2007



11/05/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres