L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

"C'est le volume du pot-de-vin qui détermine la rapidité du service"

Humeur

REN-LAC

 

"C'est le volume du pot-de-vin qui détermine la rapidité du service"

 

Suite à la publication du rapport 2007 du Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC), qui place la douane, les impôts et la police (nationale et municipale) au premier rang de la corruption au Burkina Faso, Adama de R. Ouédraogo, étudiant de son état, estime que l'économie de notre pays est en danger avec la douane et les impôts mis en cause. Il salue au passage l'action du Premier ministre, Tertius Zongo, qui a décidé de prendre à bras-le-corps le problème de corruption.

 

Depuis quelque temps déjà, les autorités burkinabè ont décidé de mettre fin aux magouilles qui encouragent la corruption au "Pays des hommes intègres". Parmi les services publics touchés durement par ce fléau, on compte ceux de la douane, des impôts et de la police (nationale et municipale). Cette année, le rapport 2007 du REN-LAC montre que la douane burkinabè est la plus corrompue, le service des impôts vient en seconde position et la police municipale se classe troisième sur cette liste noire.

Mon écrit va s'intéresser aux deux premiers, à savoir la douane et les impôts, car censés être la clef de voûte de notre économie. De nos jours, c'est le volume du pot-de- vin qui détermine la rapidité des prestations de service en ces lieux ; ce qui augmente la corruption sous toutes ses formes. Le constat est amer : les agents véreux de la douane, surtout, adorent les dessous-de-table. Ils les ont même érigés en règle d'or. Les récriminations à l'endroit de la douane, burkinabè sont nombreuses. Pourquoi donc le ministère de l'Economie et des Finances ne prend-il pas de sanctions contre les agents corrompus ? Si on n'y prend garde, la douane deviendra une gangrène. Comme toujours, on reproche aux douaniers leur trop grande propension à l'argent. Remplir leurs poches de billets de banque grâce à la magouille semble être leur préoccupation journalière. Les caisses de l'Etat sont reléguées au second plan.

Dans cette période où l'économie du pays est au creux de la vague, les agents des douanes fructifient la leur chaque jour que Dieu fait. Le pari de la relance ne semble pas les intéresser encore moins les agents des impôts. La rigueur dans la gestion de l'économie nationale ne semble pas aussi les préoccuper. Leur intérêt réside dans le franc CFA afin de pouvoir bâtir des maisons à étages, rouler dans des véhicules de luxe en compagnie, de leurs maîtresses.

 

Heureusement que Tertius s'attelle à nettoyer la machine économique

 

Quelle honte ! Alors, à quand la fin de ce laisser-aller ? Heureusement que le Premier ministre, Tertius Zongo, en bon économiste averti, s'attelle à nettoyer la machine économique du Burkina Faso. Déjà, il est en train de doter des postes de douanes en logistique, c'est-à-dire de l'outil informatique de haut niveau. Ainsi, Tertius Zongo veut éviter tout contact entre les opérateurs économiques et les agents de douane.

Espérons bien que cela sera une garantie qui empêchera les douaniers véreux de mettre en pratique leur plan d'escroquerie.

Je ne saurais terminer sans féliciter ces autres agents de la douane ainsi que du service des impôts qui continuent de travailler loyalement pour servir honnêtement leur pays. Vous, Son Excellence Tertius Zongo, je ne peux que vous encourager. Continuez dans cette lancée, n'ayez aucune crainte, car le peuple travailleur du Burkina Faso, avec son premier responsable, à savoir l'enfant terrible de Ziniaré, Blaise Compaoré, vous soutient. Il fallait quelqu'un comme vous pour barrer la route à des individus qui chercheraient à brader notre économie.

 

Adama de R. Ouédraogo

Etudiant/Observateur politique/Ouagadougou

L’Observateur Paalga du 27 février 2008



26/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres