L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Ces chameliers venus d'on ne sait où ?

 

Feed-back

Ces chameliers venus d'on ne sait où ?

 

Alhassane Kalaga, par la présente, contribue à sa manière à la sensibilisation des parents afin qu'ils prennent soin de leurs enfants souvent victimes de leur curiosité.

 

Il n'est pas rare de voir, surtout en période de saison sèche, aux mois de mars et avril au Burkina, des individus habillés en soudano-saharien, juchés sur des dromadaires et passant dans les ruelles des quartiers périphériques de Ouaga, quémandant et mendiant de porte en porte.

La vue de l'animal aiguise la curiosité et la passion de nombreux enfants de 4 à 7 ans qui se mettent à les suivre, innocemment et naïvement.

Résultat : souvent, des cas d'enfants égarés, disparus. C'est ce qui s'est passé le mardi 10 avril 2007 au secteur 19 de Ouaga, dans la zone 3 où ces gens-là étaient de passage à 10 heures.

Le 11 avril 2007, la pauvre dame, notre voisine, n'avait toujours que ses yeux pour pleurer, car elle ne retrouvait pas son enfant de 5 ans, malgré les recherches intenses, mais restées vaines.

Mais très tard, en fin d'après-midi, des sources dignes de foi nous apprenaient que l'enfant avait été aperçu du côté de Pissy chez le chef. Imaginez ! Voyez cette opposition Nonsin-Pissy et la distance.

Par mes propos, je n'ai nullement la prétention d'être plus moralisateur de quiconque ni d'avoir l'intention de jeter un discrédit sur ces individus, mais c'est tout juste ma part de contribution afin d'alerter les parents à veiller à la sécurité de leurs enfants.

Parents, prenez garde à votre progéniture, quand ces chameliers arrivent.

 

A la BNSP

 

Dans notre précédente édition sous la même rubrique, nous relations deux décès par noyade dans des hôtels. En cette semaine du 16 au 22 avril 2007, un individu s'est encore noyé dans une mare d'eau située dans une zone à habitats spontanés du secteur 25 de la capitale. Il n'y a pas de précisions sur les circonstances du décès.

Des statistiques de la première compagnie de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, il en ressort aussi que 23 personnes prises de malaises ont été évacuées vers des centres de soins, mais on a déploré un mort.

12 individus blessés ont bénéficié des secours des sapeurs, seulement deux d'entre eux ne sont plus de ce monde.

Pour ce qui est des accidents de la circulation, il y a eu 111 interventions pour porter assistance à 146 victimes. On apprend ainsi que :

- 15 cyclomotoristes sont tombés tout seuls de leur motocycle et l'un d'eux est décédé ;

- 65 usagers de motocycle ont eu des accrochages ;

- 14 piétons ont été percutés par des mobylettes ;

- un véhicule s'est renversé tout seul, blessant deux de ses occupants.

 

Dans nos maternités

 

De toutes nos statistiques enregistrées au sein des maternités au cours de la période du 16 au 22 avril 2007, le plus petit nombre de naissances est à Gounghin (secteur 9) avec 14 garçonnets et 10 fillettes. Il y a eu 2 avortements.

L'autre structure du même quartier secteur 8 est à 42 mômes dont une vingtaine de sexe féminin. On y a déploré 1 mort-né et 3 avortements.

Au secteur 21, les régistres font mention de 24 mouflets et 20 mouflettes. 1 avortement et 1 mort-né  sont à déplorer.

Au sein de la maternité du CMA du secteur 17 (Pissy), il est inscrit : 29 garçonnets, 22 fillettes, 2 mort-nés.

Pogbi a le plus grand nombre de mauvaises nouvelles (5 avortements et 1 mort-né).

Quant aux nouveaux-nés qui y ont vu le jour, ils sont au nombre de 37 et 22 d'entre eux sont de sexe féminin.

Le constat que l'on peut faire est que par ces temps de canicule, le nombre d'avortements (11) et de mort-nés (5) est de plus en plus élevé.

 

Extrait de «Les Figas du jour» in L’Observateur Paalga du 24 avril 2007



24/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres