L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Ces routes impraticables de la capitale

Les Figas du jour du 11/09/2007

 

 

Vu !!!

Ces routes impraticables de la capitale

 

Ouaga la belle ! Ils sont nombreux, surtout les étrangers, à s'émerveiller de la beauté de la ville de Ouagadougou avec ces immeubles qui poussent comme des champignons après la pluie, ces belles avenues au centre-ville, entretenues par les balayeuses de la mairie. Il faut le reconnaître, le maire, Simon Compaoré, fait des efforts pour maintenir propre la capitale burkinabè. Mais beaucoup restent à faire dans le domaine des infrastructures routières. En effet, les routes sont impraticables en saison des pluies dans les quartiers.

Pour rejoindre son domicile ou aller en ville, c'est la croix et la bannière pour traverser les flaques d'eau et la boue à moins que vous fassiez un grand détour pour emprunter de longs chemins ; ce qui engendre une consommation supplémentaire de carburant.

Ces mares d'eau stagnante, pendant des jours, sont source de maladies, notamment le paludisme, dont l'agent responsable aime bien ces eaux dormantes. Au lieu de s'occuper seulement du centre-ville, les autorités municipales doivent penser  aussi à nos populations en aménageant leur cadre de vie.

 

Vu !!!

Des ponts menacés d'écroulement

 

Le Burkina Faso est inondé, pourrait-on dire, au regard des catastrophes que les populations ont vécues avec les pluies ces derniers jours : habitations détruites, champs et routes engloutis par l'eau.

Des efforts sont entrepris pour venir au secours des victimes en détresse, urgence oblige. Mais il y a lieu de voir du côté des ponts, car ils sont nombreux à ne pas pouvoir tenir longtemps si le rythme infernal des inondations se poursuit. C'est vrai qu'il est difficile de les reconstruire en ce moment, mais des mesures peuvent être entreprises pour éviter leur écroulement et prévenir des drames. Les usagers des routes Koudougou-Nouna ou Dédougou - Boromo ne diront pas le contraire.

Au Burkina Faso, c'est quand un malheur survient que l'on se précipite pour organiser des conférences de presse et annoncer la thérapie à apporter au mal.

Mais que voulez-vous quand le président du Faso lui-même, dans son face-à-face avec la presse le 6 septembre 2007, a minimisé le problème, arguant que même aux Etats-Unis et en Europe, des ouvrages s'écroulent, oubliant qu'à la différence, ceux-ci ont été construits il y a des dizaines d'années ? Mieux encore, là-bas, les responsabilités sont situées et assumées, et les victimes ou, le cas échéant, leurs parents, dédommagés.

 

 

Entendu !!!

 

Réseau CELTEL à Ouahigouya

Difficile de communiquer dans certains secteurs

 

C'est la croix et la bannière pour certains abonnés de la compagnie de téléphonie mobile CELTEL pour communiquer à certains endroits de la ville de Ouahigouya. En effet, aux secteurs 12 et 13, le réseau fait des siennes au grand dam de ses abonnés. La situation dure depuis longtemps. A quoi tout cela est dû ? Seuls les responsables pourront nous situer là-dessus.

Qu'attendent-ils pour sortir leurs abonnés de cette galère ? En tout cas, la situation ne semble pas surprendre la représentation régionale de cette téléphonie mobile dans la capitale du Yatenga. Car ils auraient fait part de la situation à la structure nationale il y a bien longtemps. Mais la solution au problème se fait toujours attendre.

 

 

A la BNSP

43 collisions entre engins à 2 roues

 

Du 3 au 9 septembre 2007, la Brigade des sapeurs- pompiers a fait 196 interventions notamment en raison de 118 accidents de circulation routière parmi lesquels 43 collisions entre engins à deux roues : aucune victime n'est décédée. On a plutôt enregistré 4 décès par suite de noyade, de malaises, de blessures et de chute dans un puits. Nos braves sapeurs-pompiers ont également, comme il arrive souvent, fait 3 sorties qui n'étaient en réalité que  motivées par de fausses alertes.

 

L’Observateur Paalga du 11 septembre 2007

 

 



11/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres