L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Commerce de l’or : Une brigade anti-fraude est née

Commerce de l’or

Une brigade anti-fraude est née

Le 15 janvier 2008 a eu lieu au Palais de Justice de Ouaga 2000 une cérémonie de prestation de serment des membres de la Brigade nationale anti-fraude de l'or. Composée de 11 membres, cette nouvelle brigade qui relève du ministère des Mines, des Carrières et de l'Energie a pour mission principale la réglementation de la commercialisation de l'or au Burkina. Les 11 membres qui composent la Brigade anti-fraude de l'or, y compris le directeur, Antoine Karambiry, juriste, comprennent en leur sein, outre des juristes, des policiers, des douaniers et des gendarmes. Ils ont officiellement pris fonction le 15 janvier 2008 où ils ont prêté serment.

La Brigade anti-fraude de l'or (BNAF) est une nouvelle structure d'appui au ministère chargé des Mines. Elle a pour mission la recherche, la constatation et la poursuite des infractions à la réglementation de l'activité de commercialisation de l'or produit artisanalement, communément appelée "orpaillage", sur toute l'étendue du territoire national.

En effet, depuis la libération du commerce de l'or et l'installation de multiples comptoirs privés d'achat et d'exportation d'or, on assiste à une chute drastique des statistiques de la production d'or déclarée auprès des services compétents et partant, d'importantes pertes de recettes fiscales. Manifestement, des pratiques frauduleuses se sont installées dans le milieu. Face à cette situation, le ministère chargé des mines a entrepris l'élaboration de nouveaux instruments afin de mieux cerner le phénomène de la fraude pour le combattre plus efficacement. Il s'agit principalement de deux textes, à savoir la loi portant organisation de la répression de la fraude en matière de commercialisation de l'or et le décret portant réglementation de la commercialisation de l'or. Ces textes permettent d'assurer la traçabilité de l'or depuis sa production jusqu'à l'exportation d'une part, et d'autre part d'assurer un contrôle rigoureux des opérations avec l'institution de la Brigade anti-fraude de l'or.

Lassina Fabrice SANOU

Le Pays du 17 janvier 2008

 

 

ENCADRE

Les membres de la Brigade anti-fraude de l'or

- Antoine Karambiry, juriste (directeur)

- Yacouba Camara, juriste

- Salofou Trahoré, ingénieur adjoint des Mines

- Wanou Jean Bosco Lamien, inspecteur divisionnaire des douanes

- Andréa Bertille Derra/Kalmogo, inspecteur divisionnaire des douanes

- Saïdou Maïga, inspecteur des Impôts

- Tiraogo Joseph Ouangraoua, commissaire principal de police

- Mamadou Boukouma, Officier

- Moumini de Sambo Ouédraogo, Officier de police

- Karim Thomas Bandé, Adjudant-chef de gendarmerie

- Joël Bado, inspecteur des prix

- Nia Léopold Millogo, Capitaine de gendarmerie


16/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres