L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Construction de l'échangeur de l'Ouest : Les riverains interpellent le ministre des Infrastructuctures

Construction de l'échangeur de l'Ouest

Les riverains interpellent le ministre des Infrastructuctures

 

La construction de l'échangeur de l'Ouest sur la route de Bobo ne se fera pas sans désagréments. Dans la lettre ci-dessous, les riverains interpellent le ministre des Infrastructures et du Désenclavement sur cet aspect.

 

"Nous avons l'honneur de solliciter de votre haute bienveillance, la prise en compte de nos préoccupations évoquées à travers plusieurs assemblées générales avec le maire de Baskuy et certains de vos représentants.

En effet, s'il est vrai que les travaux de l'échangeur contribuent à la fluidité du trafic, il n'en demeure pas moins que sa réalisation va engendrer de nombreux désagréments pour les riverains. De nombreuses familles qui vivent des activités menées aux abords se verraient subitement sevrées de leurs uniques sources de revenu dans un environnement marqué par la cherté de la vie.

Vous conviendrez avec nous que cette situation contribuera davantage à accroître l'état de pauvreté des populations, et à accentuer les problèmes de santé durant la construction de l'échangeur avec l'élévation de la poussière; cela engendrera des maladies respiratoires ainsi que la réduction de l'espace vital des riverains, empêchant toute activité commerciale avant et pendant la construction de l'échangeur.

Monsieur le ministre, après plusieurs rencontres et concertation avec le maire de l'arrondissement de Baskuy, ses conseillers, le représentant de l'entreprise Fadoul et votre ministère sans succès, nous venons par cette correspondance solliciter votre recours, pour soulager les populations riveraines, par l'octroi d'aide substantielle afin de faire face aux nouvelles difficultés qu'elles vont devoir endurer pendant 18 mois, durée de réalisation du projet si elle est respectée.

Nous avons l'impression que le projet n'a pas tenu compte de notre existence. C'est le 17 mars 2008 que le maire de l'arrondissement et ses collaborateurs nous ont donné les informations sur les désagréments et sollicité notre compréhension.

Tout en espérant que vous tiendrez compte de nos doléances respectives, Veuillez recevoir, monsieur, nos salutations distinguées."

 

Quartier Toyibin : prudence !

 

A cause des travaux de construction de l’échangeur de Ouaga 2000, automobilistes et conducteurs d’engins à deux roues sont obligés, au niveau de Ouagarinter, de bifurquer par la voie poussiéreuse qui longe le mur du CCVA, et qui débouche sur le cimetière désaffecté de Toyibin. Ce quartier justement ne serait pas un endroit sûr, puisqu’il serait infesté de délinquants qui opéreraient de nuit. Deux filles en ont fait l’amère expérience, elles qui ont été délestées de leur engin aux environs de 21h. Prudence donc !

 

Le Pays du 5 mai 2008



05/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres