L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Crimes de Pièla : La population n'entend pas s'arrêter là

Crimes de Pièla 

La population n'entend pas s'arrêter là

 

La population de Pièla, localité située à 30 km de Bogandé, chef-lieu de la province de la Gnagna, a organisé le lundi 29 octobre 2007 une marche pour réclamer vérité et justice sur les "crimes crapuleux" de Djolgou Yarga, orpailleur et de ses employés Lankoandé Bandambé et Mano Hamsoaguini, tous habitants de Pièla. Ils ont été exécutés le 28 octobre 2007 par des policiers de Bogandé.

 

Lundi 29 octobre 2007. Plus d'un millier de personnes ont arpenté les rues de Pièla pour réclamer vérité et justice sur les assassinats de Djolgou Yarga, orpailleur à Pièla et de ses employés Lankoandé Bandambé et Mano Hamsoaguini. Hommes, femmes, enfants, jeunes, vieux et vieilles étaient au rendez-vous pour également exiger la restitution des biens (or et argent) confisqués aux familles des victimes par les policiers exécutant. Partis à 8h53 mn de la place du marché, les manifestants ont rallié la mairie avant de se rendre à la préfecture du département de Pièla. A chaque escale, par la voix du président de l'association des commerçants, René Lankoandé, ils ont adressé un message aux autorités. "Nous sommes venus ce matin vous exprimer notre mécontentement et notre rejet du silence observé par les autorités sur les crimes crapuleux de Djolgou Yarga et de ses employés Lankoandé Bandambé et Mano Hamsoaguini. Ils ont été lâchement abattus par des policiers. Nous savons tous que leurs criminels sont en liberté. Pour cela, nous vous demandons de fournir des efforts pour que justice soit faite sur ces exactions. Dans l'immédiat, nous demandons que leurs biens confisqués (or et argent) à leurs familles soient restitués pour une prise en charge des veuves et orphelins", a dit M. Lankoandé aux autorités. A chaque fois, il achevait son message par l'ultimatum décidé par l'ensemble des marcheurs. "Nous vous lançons un ultimatum de 6 mois.

Dépassé cette date, si rien n'est fait, ce qui va arriver, nous le constaterons ensemble", lançait-il. Mme Mano/Tankoano Baahanlo, 1re adjointe au maire de Pièla, représentant le maire, a exprimé aux manifestants la compassion des autorités communales à leur souffrance.

Elle a aussi signifié que le Conseil municipal ressent durement l'absence de Djolgou Yarga qui était également conseiller municipal PDP/PS de Pièla. Pour finir, Mme Mano a promis de "transmettre les doléances de la population à qui de droit." Ce discours a également été tenu par le préfet intérimaire. Après ces deux lieux, les manifestants, à bord de gros camions, de cars, de voitures et sur des mobylettes se sont rendus à Bogandé pour remettre un courrier au haut-commissaire de la province de la Gnagna. Ils ont pris d'assaut la rue principale de Bogandé. La foule s'ébranlait vers le haut-commissariat en scandant des slogans : "Commissaire Baïkoro, assassin, Guira Ouattara, assassin, assistant Coulbaly, assassin." Pour les suppliciers du 28 octobre 2006, nous demandons vérité et justice." Ils ont été reçus à leur arrivée par le haut-commissaire himself, Maxime Koala. Le président de l'association des commerçants a, une fois de plus, relu son discours magistral accompagné de l'ultimatum de 6 mois. Il s'est surtout apesanti sur le caractère pacifique de la marche et de leur attachement aux principes de l'Etat de droit. M. Koala a, à son tour, salué l'esprit civique dont les marcheurs ont fait montre. Il les a assurés que "la justice a été saisie du dossier et qu'elle travaille à ce que la vérité voit le jour." Il s'est par ailleurs dit confiant en cela. "Je suis sûr que le droit sera dit pour apaiser les cœurs meurtris", a-t-il dit. Le haut-commissaire a, par la suite, appelé les manifestants à "retourner tranquillement chez eux et attendre que la justice fasse son travail."

 

B.J.T.

L’Observateur Paalga du 6 novembre 2007



06/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres