L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Crise ivoirienne : Baliser le terrain pour le CPC d'aujourd'hui

Y. J. Choi chez Blaise

Baliser le terrain pour le CPC d'aujourd'hui

 

Y.J. Choi, représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, a été reçu en audience hier dans la matinée par Blaise Compaoré, facilitateur du dialogue direct interivoirien. Désarmement, démobilisation, réinsertion (DDR), audiences foraines et, bien sûr, rôle de l'ONUCI ont été au centre de cette audience d'environ 1 heure, qui a balisé le terrain pour la rencontre aujourd'hui même à Ouaga 2000 du Cadre permanent de concertation (CPC) prévu par l'Accord de Ouagadougou. Une instance qui va se réunir en présence du président Laurent Gbagbo ainsi que d'Henri Konan Bédié et d'Alassane Dramane Ouattara.

 

"Je suis venu chez le président Blaise Compaoré pour lui présenter mes vœux pour 2008, mais aussi parce que j'étais à New York pour présenter le 15e rapport  sur la Côte d'Ivoire au conseil de sécurité.  Je suis venu pour faire donc le point avec le  facilitateur". Voici campé un des sujets de cette audience faite par Y. J. Choi, le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire. Pour ce dernier, l'année 2008 est capitale pour la Côte d'Ivoire, notamment en ce qui concerne le DDR  et en gros le processus électoral. Avec Blaise, ils ont donc échangé pour renforcer la bonne marche du train de la  paix. Bien sûr la problématique de l'identification, donc des audiences foraines, s'est invitée à cette audience, sans oublier le rôle de l'ONUCI. Et sur cette dernière question, la résolution 1795 adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5820e séance du 15 janvier 2008 affirme que l'ONU "décide de proroger les moments de l'opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et des forces françaises qui la soutiennent, fixées par la résolution 1739 (2007) jusqu'au 30 juillet 2008 en vue d'aider à l'organisation en Côte d'Ivoire d'élections libres, ouvertes et transparentes dans les délais prévus par l'Accord politique de Ouagadougou et par les accords complémentaires du 28 novembre 2007".

En outre, cette résolution "prie le secrétaire général  de le tenir régulièrement informé, en particulier, de la préparation du processus électoral, y compris de l'inscription des électeurs sur les listes électorales, notamment en lui  présentant un rapport à cet égard au plus tard le 15 avril 2008, et accueille favorablement la création au sein de l'ONUCI d'une cellule d'appui à la certification pour assister le représentant spécial dans l'accomplissement  de cette mission".

Autant dire que le représentant pour la Côte d'Ivoire de Ban Ki-Moon est venu faire aussi son "briefing" au  facilitateur, qui en tiendra sans doute compte pour la séance du Comité permanent de concertation (CPC) prévu en principe pour aujourd'hui même en présence des trois Eléphants de la faune politique ivoirienne que sont Laurent Gbagbo, (attendu ce matin), Henri Konan Bédié et Alassane Dramane Ouattara.

 

Zowenmanogo Dieudonné Zoungrana

L’Observateur Paalga du 24 janvier 2008



24/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres