L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Dans le Mouhoun, le CDP se taille la part du lion

 Boucle du Mouhoun

Le CDP se taille la part du lion

Si l'on s'en tient aux résultats provisoires du scrutin du 6 mai dernier, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) peut se frotter les mains dans la Boucle du Mouhoun. Le parti au pouvoir aura sept (7) députés issus de la région à l'hémicycle sur dix (10) possibles dans cinq provinces.

De Tougan à Boromo, le Congrès pour la démocratie et le progrès n'a laissé aucune chance à ses adversaires politiques. Il les a devancés de loin en se taillant la grande part du gâteau. Sur 10 fauteuils à pourvoir dans cinq provinces : le Mouhoun, les Balés, les Banwa, la Kossi et le Sourou, selon les résultats provisoires qui doivent être confirmés, par le Conseil constitutionnel, le parti majoritaire a obtenu 7 députés. Arsène Bognessan Yé reste à l'hémicycle, épaulé par Hamadou Touré pour le compte des Balés.
Le CDP est suivi de loin par l'UNIR/MS 2 496, l'ADF/RDA avec 2 134 et l'UNDD 641. Sur 33 480 votants, le CDP obtient 23 031 voix. Au Sourou, Robert Sangaré, directeur général du CENOU et Saran Sérémé, ont reçu haut les mains, leur passeport pour l'Assemblée nationale. Sur 38 580 votants, le CDP a eu les faveurs de 27 385 voix (ils ont les 2 sièges) suivi par l'ADF/RDA avec 2 302 voix, le PDS 1 818. Par contre au Mouhoun, le CDP a dû partager les deux sièges avec l'UPR. Le duel serré entre ces deux a finalement tourné en faveur du CDP avec une différence d'environ 200 voix. Les deux vont donc représenter le Mouhoun à l'hémicycle. Même si la surprise prédite par certains observateurs n'a pas tenue ses promesses, l'UPR a, semble-t-il, donné par endroits des sueurs froides au parti majoritaire, notamment dans les villages et secteurs de la commune de Dédougou. A l'inverse dans la Kossi, c'est de justesse que le PDP/PS va siéger aux côtés du CDP. Le jeu de la proportionnelle au plus fort reste a largement bénéficié à ce parti (6 365 voix contre 6 050) pour le 2e siège. Ainsi, Tiémoko Konaté du CDP et Etienne Traoré du parti du Pr Ki-Zerbo vont siéger au nom de la province. Enfin, dans les Banwa, le CDP représenté par Thé Gandi Sanou, directeur provinciale de l'Environnement de ladite province et la députée Aïssata Sidibé de l'ADF/RDA seront les portes-voix des Banwalais (13 297 voix contre 7 051). L'UNIR/MS qui comptait faire un retour en force est finalement arrivé en 3e position 4 880 voix, suivi de l'UPR conduite par Me Songotéré (2 412).
Toutefois, le vote du village de Déssé, situé à près de 70 km de Solenzo aurait été annulé pour cause d'inscription de tierces personnes sur les listes électorales par le président du bureau de vote de ladite localité. Au moment où nous bouclions cet article, seuls les résultats du Nayala, n'étaient pas encore disponibles.

A suivre donc...

Nadoun COULIBALY

Sidwaya du 8 mai 2007



08/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres