L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Des centaines de camions bloqués par un pont endommagé sur l'axe Koupéla - Tenkodogo

Axe Koupéla - Tenkodogo

Des centaines de camions bloqués par un pont endommagé

 

Le pont situé au niveau du village de Liguidi-Managma, à 35 kilomètres de Koupéla, sur l'axe menant à Tenkodogo, s'est affaissé depuis le mercredi 25 juin dernier, sous l'effet des dernières pluies. Ce qui a amené la police locale à prendre des dispositions pour y empêcher le passage des camions et autres poids lourds. Selon nos sources, seuls les petites voitures et les minibus sont autorisés, depuis le 25 juin dernier, à traverser ce pont qui menace de céder. Du coup, plusieurs centaines de camions de transport de marchandises en provenance de l'intérieur du Burkina, du Mali, du Niger et en partance pour le port de Lomé, sont restés bloqués depuis deux jours. Dans le sens inverse, ce sont également des centaines de camions en provenance du Togo, pour la plupart, qui sont immobilisés au niveau du pont endommagé. C'est une situation qui fait peser d'énormes inquiétudes en termes l'approvisionnement de Ouaga et de certaines localités en produits d'importation, si une solution n'est pas trouvée les tous prochains jours.

 

Bac F3 : des candidats demandent la reprise de certaines épreuves

 

Le baccalauréat, série F3 (option électrotechnique), ne s'est pas bien passé, à en croire certains candidats qui ont interpellé notre rédaction sur la question. Selon eux, les compositions théoriques débutées le 20 juin ont été marquées par des erreurs dans les libellés de certaines épreuves, surtout celle d'"Ecriture d'équipement", composée le 23 juin et reprise le 25 en raison des confusions qu'elle comportait. Et les épreuves de la reprise, à en croire les candidats, comportaient beaucoup plus d'erreurs que la première épreuve. Certaines de ces erreurs auraient été relevées et corrigées par les examinateurs au moment des compositions, mais bien d'autres, plus graves, ne l'auraient pas été. Les candidats mécontents souhaitent donc que soient annulées et reprises toutes les épreuves qui comportaient des erreurs, ou que soient prises en considération les notes de la première composition en "Ecriture d'équipement".

 

Le Pays du 27 juin 2008



27/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres