L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Finale de la coupe du Faso : Ce sera EFO # USO

Finale de la coupe du Faso

Ce sera EFO # USO

 

Le dernier tour devant désigner les deux finalistes de la coupe du Faso 2008 (football) a rendu son verdict. Le trophée se disputera entre l’USO et l’EFO. Hier mercredi 30 juillet 2008, les unionistes ont  obtenu leur ticket au détriment du CFO (2-1) et les stellistes sont venus à bout de l’USCO de Banfora par 3 à 0 à l’issue des prolongations.

 

L’Union sportive de Ouagadougou (USO) jouera sa 3e finale d’affilée le mardi 5 août prochain. Ce sera face à l’Etoile filante de Ouagadougou. Pour se hisser à ce stade de la compétition, les unionistes ont disposé de l’équipe communale de Ouaga sur la pelouse du stade municipal. Les choses n’ont pas été simples pour la formation rouge et blanc de Larlé. Il ne pouvait en être autrement, car ayant cédé son titre de champion du Burkina, l’adversaire du jour, le CFO voulait se consoler avec Dame coupe du Faso. Il en avait d’ailleurs les moyens, puisque c’est lui qui a conduit les opérations pendant les 45 premières minutes sans parvenir à ouvrir le score.

La victoire de l’USO s’est essentiellement dessinée en seconde partie du jeu. En effet, ayant pu contenir les communaux, les unionistes vont se montrer très menaçants avec les assauts répétés de Simplice Yaméogo (53e et 54e). C’est ce même Simplice qui va faire basculer le match. Parti en pleine chevauchée et en roue libre dans le dos de la défense du CFO, il va conclure son action en logeant la balle dans les filets du portier Adama Traoré (1-0 ; 61e mn). Le récital va se poursuivre quelques minutes plus tard. Cette fois, c’est  Jonathan Zongo qui se mue en bourreau, en profitant d’un bon placement pour doubler la mise (2-0 ; 64e mn).

Le coach du CFO, Seydou Zerbo dit Krool, ne se sentant pas vaincu, jette toutes ses cartes dans le jeu. Il densifie son axe offensif. Ce qui va lui permettre d’obtenir la réduction du score, et de fort belle manière. Son attaquant Mohamed Thiombiano, à plus de 25 mètres, efface son vis-à-vis et délivre un boulet de canon. La balle finit sa course dans les cages d’Idriss Konaté, qui a remplacé entre-temps Rasmané Ouédraogo, blessé (2-1 ; 79e mn). Les joueurs du CFO vont se mettre à croire à l’égalisation, mais ils ne sont pas assez adroits devant les buts. C’est donc sur ce score de 2 buts à 1 que Jean-Baptiste Bassono met fin à cette rencontre.

Ainsi, l’USO croisera l’EFO, qui a battu à Bobo au stade omnisports la formation de l’USCO. Là, il a fallu recourir aux prolongations pour départager les deux équipes. Par manque de souffle, l’US Comoé va sombrer complètement. Eric Dagbéi (par 2 fois) et Oumarou n’en demandaient pas mieux pour lui assener des buts.

Cette finale n'est ni plus ni moins que le choc des 2 meilleurs clubs du moment, car ce sera le champion de la saison (EFO) contre son dauphin (USO).

 

Kader Traoré

L’Observateur Paalga du 31 juillet 2008



31/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres