L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Gouvernorat du Centre-Est : Siméon Sawadogo prend fonction

Gouvernorat du Centre-Est

Siméon Sawadogo prend fonction

 

Le 25 septembre 2007, Siméon Sawadogo a été officiellement installé, à Tenkodogo, dans ses fonctions de gouverneur de la région du Centre-Est. Ce, en remplacement de Jacob Ouédraogo, élu député à l’Assemblée nationale lors des dernières législatives.

 

Nommé le 18 juillet dernier par le Conseil de ministres en sa séance ordinaire, le nouveau gouverneur de la région du Centre-Est, Siméon Sawadogo, a été officiellement installé dans ses fonctions le 25 septembre 2007. La cérémonie marquant cet événement a été officiée par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), P. Clément Sawadogo. “Au nom du président du Faso… du Premier ministre… je vous déclare officiellement installé dans vos fonctions de gouverneur de la région du Centre-Est”. Par cette formule consacrée, solennellement prononcée par le MATD, Siméon Sawadogo est fait le dépositaire de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire régional du Centre-Est. Et en cette qualité, il y représente dorénavant le chef de l’Etat, le chef du gouvernement et le gouvernement dans son ensemble. A cet effet, entre autres missions, il doit cultiver le respect de l’autorité de l’Etat, œuvrer à l’unité de l’administration publique sur l’ensemble du territoire régional ; à la mise en œuvre des politiques de l’Etat en matière économique, de planification et d’aménagement du territoire ; à l’animation, à la coordination et à l’évaluation des activités des services déconcentrés et des établissements publics implantés dans la région ; au respect des libertés et de l’ordre publics.

Le Centre-Est, a indiqué Clément Sawadogo, est riche de ses potentialités hydroagricoles, du dynamisme de ses populations et du trafic transfrontalier avec le Togo et le Ghana. Toutefois, a prévenu Siméon Sawadogo, la région est affectée dans son tissu social et politique par des crises multiples, qui secouent ses conseils municipaux, mettant ainsi en mal la communalisation intégrale dans la localité. A cela s’ajoutent deux grands fléaux, à savoir le banditisme et la drogue. Il revient alors au nouveau locataire du gouvernorat du Centre-Est de travailler à éradiquer ces maux, qui menacent la région. Cette interpellation ne semble pas être tombée dans l’oreille d’un sourd, à en juger par la réaction de son destinataire, Siméon Sawadogo, après avoir reçu de son ministre de tutelle sa lettre de mission. En effet, il a dit mesurer le poids et l’ampleur des tâches à lui assignées. D’ores et déjà, il a appelé ses administrés à se départir des querelles stériles et à s’embarquer dans le même navire pour l’édification du Centre-Est et du Burkina. Toutes les couches sociales et professionnelles de la région, a-t-il martelé, seront impliquées dans les différents chantiers. La région faisant frontière avec le Ghana et le Togo, le gouverneur compte intégrer dans ses actions le renforcement et le développement de la coopération administrative transfrontalière et la cohabitation pacifique avec ces pays.

Notons que la présente cérémonie a mobilisé du monde. En effet, outre les populations des trois provinces du Centre-Est, les filles et fils ressortissants de la région, dont le ministre d’Etat, ministre de la Santé, Alain Yoda, et celui de l’Enseignement de base ainsi que des députés, sont aller manifester leur soutien au nouveau gouverneur. Et bien sûr à ceux-là il faut ajouter ses parents de la région du Centre-Nord, notamment du Bam, ainsi que ses amis et connaissances venus des quatre coins du pays. 

Signalons également que la parenté à plaisanterie, qui lie les Yadsé du Nord, aux Bissa, était au rendez-vous. Et les gouverneurs, sortant et entrant, tous deux Yadsés, n’ont pas manqué d’humour pour faire oublier à la marée humaine le soleil de plomb qui s’abattait sur la place des écoles à Tenkodogo.

La cérémonie a pris fin par une remise de 6 véhicules, dont 4 ambulances, aux structures sanitaires de la région du Centre-Est et de fournitures scolaires à des élèves dont les parents sont victimes d’inondations à travers le territoire régional.

 

Hamidou Ouédraogo

L’Observateur Paalga du 27 septembre 2007



26/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres