L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Honteuse affaire d'escroquerie à l'hôpital Yalgado

COUP DE CŒUR

Hôpital Yalgado Ouédraogo : honteuse affaire d'escroquerie

 

A en croire notre confrère "Sidwaya" dans sa livraison du 21 janvier 2008, une affaire d'escroquerie a été mise à jour au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Rien d'extraordinaire, pourraient rétorquer certaines personnes pour qui ce n'est pas la première fois qu'une escroquerie a lieu dans cet établissement de santé. Tout de même, il y a quelque chose d'extraordinaire cette fois-ci parce que tout simplement, et à en croire toujours notre confrère, le nom de la directrice de l'hôpital a été utilisé par des agents pour se faire de l'argent. Si cette dernière doutait de la réalité de l'escroquerie, de l'affairisme, de la corruption maintes fois dénoncés par des usagers et aussi par la presse, elle a la preuve que tout ce qui se dit en termes de mauvaises pratiques n'est pas une vue de l'esprit. En attendant que la police tire au clair cette affaire, et sans aussi entrer dans les détails du mode opératoire, il y a lieu de s'indigner face à une telle pratique honteuse. Avec l'utilisation du nom de la directrice à des fins d'escroquerie, on peut dire que c'est un palier qui a été franchi. Il y a lieu pour les usagers de redoubler de vigilance, afin de ne pas se faire plumer.

 

 

COUP DE CŒUR

 

Renchérissement du coût de la vie : la LCB sort de sa réserve

 

La vie au Faso est dure ! On n’a pas besoin de se substituer à celui qui donne le « nasongo » (popote) pour le constater chaque jour un peu plus. Du côté de la ménagère, son panier se rétrécie à mesure que les prix des produits de première nécessité connaissent leur hausse. Comme toujours, on rebat aux oreilles des Burkinabè que la flambée des prix des hydrocarbures explique notamment cette hausse vertigineuse des prix à la consommation, qui les prend à la gorge.

Face à la situation de plus en plus intenable, la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) a entrepris une étude dont elle vient de rendre publics les résultats. Une étude qui avait pour objet de mieux appréhender les contours du phénomène du renchérissement du coût de la vie. Il faut se féliciter du travail abattu par la ligue. Et espérer que le gouvernement, que la LCB a du reste invité à davantage s’investir dans le contrôle des prix des produits d’importation et de leur qualité, saura trouver, sur la base des données récentes, de meilleures réponses aux préoccupations aussi nombreuses que pressantes, des populations.

 

Le Pays du 24 janvier 2008



24/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres