L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Incendie de la voiture de Sam’sK Le Jah / Déclaration du Comité national d’organisation du 20e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

Incendie de la voiture de Sam’sK Le Jah

Déclaration du Comité national d’organisation du 20e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

 

Dans la nuit du vendredi 28 septembre 2007, des individus non identifiés ont incendié la voiture de Monsieur Sama Karim dit Sam’sK Le Jah, artiste musicien, animateur à Radio Ouaga FM et Président de la commission animation du comité national d’organisation du 20e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara.

Depuis quelques mois, Sam’sK Le Jah est l’objet de menaces de mort régulières à cause de son engagement à la promotion de l’idéal Thomas Sankara.

L’incendie criminel, intervenu à Radio Ouaga FM, sise quartier Patte d’oie, zone de Ouaga 2000, alors que Sam’sK Le Jah était en animation en studio, participe incontestablement des tentatives de sabotage de la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara.

Une forte mobilisation spontanée a été constatée autour de l’artiste la même nuit provenant de tous les arrondissements de la ville de Ouagadougou, jusqu’à des heures tardives.

Le Comité national d’organisation de cet événement informe l’opinion publique, toutes les forces vives du la nation, toutes les chancelleries aux plans national et international de ce que  nous subissons comme provocations depuis notre première conférence du 10 juillet 2007 sur la commémoration du 15-Octobre qui n’est pas une première au Burkina Faso.

Il invite toutes et tous les Sankaristes et sympathisants à la sérénité, à l’élargissement de l’information et à une forte mobilisation pour le succès des activités commémoratives du 15-Octobre. Il va sans dire que quoi qu’on fasse, la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinant de notre idole aura lieu.

Face à l’impatience de toutes, de tous et surtout de la jeunesse à Ouagadougou et dans les autres provinces, depuis la nuit de l’incendie sur la conduite à tenir, le Comité national d’organisation invite à n’entreprendre quoi que ce soit, où que ce soit et contre qui ou quoi que ce soit. Faites confiance au Comité.

Nous n’avons ni char, ni kalachnikov. Notre seule force réside en la confiance que nous avons en la Terre sacrée du Burkina Faso, sur son devoir de protéger toutes ses filles et tous ses fils,  notamment les faibles et les plus faibles.

 

La patrie où la mort, nous vaincrons!

 

Pour le Comité national d’organisation

Le Président et par délégation,

le Vice-Président

 

Jonas Hien

 

 

 

L'Observateur paalga du Lundi 1er Octobre 2007



01/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres