L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Obs. pour le meilleur reportage (Prix Galian 2008)

Prix Galian 2008

L'Obs. pour le meilleur reportage

 

 

Les lauréats de la 11e édition des prix Galian sont connus depuis le vendredi 9 mai 2008. C'est au cours d'une soirée gala parrainée par le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Luc Adolphe Tiao, au SIAO que le jury de ce concours a délibéré. Sur 175 œuvres enregistrées cette année, 9 prix spéciaux, et 15 Galian ont été distribués. Le Galian du meilleur reportage en presse écrite a été décerné à Ousséni Ilboudo de l'Observateur paalga. Et le second prix qu'a obtenu notre journal est allé à Abdou Karim Sawadogo (Notre photo).

 

La tradition, qui consacre l'excellence dans les médias, a donc encore été respectée cette année à travers la soirée gala des Galian. En effet, lancés en 1997 sous l'appellation "Nuit du communicateur", les prix Galian récompensent le talent et les efforts des femmes et hommes de médias burkinabè. A cette 11e édition des Galian 2008, ils étaient 175 candidats à présenter leurs œuvres au jury présidé par Jean-Claude B. Bonzi, qui, durant plusieurs semaines, a revisité les articles de presse, les émissions de radio et de télévision, et a retenu 15 œuvres. Des ministères et des institutions qui ont décidé d'accompagner le ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication, dans la promotion de l'excellence dans les médias, ont décerné 9 prix spéciaux à des lauréats.

C'est un peu après 21 heures que la fête des professionnels des médias a démarré dans la salle climatisée du SIAO, le vendredi 9 mai dernier.

Entre les découvertes des lauréats, les invités ont eu droit à des prestations d'artistes musiciens.

A tout seigneur tout honneur ; le bal des lauréats a commencé avec la remise d'un prix spécial octroyé par l'institution que préside le parrain des Galian 2008, Luc Adolphe Tiao, qui, soit dit en passant, a aussi parrainé la 7e édition des Galian en 2004. Le CSC a donc offert le premier prix spécial, en presse écrite, à Frédéric Ilboudo, du journal "L'Opinion" pour son enquête intitulé : "Les femmes du net". Frédéric Ilboudo obtient ainsi la somme de 500 000 F CFA, un trophée et un diplôme. Suivra ensuite le ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD) qui a attribué le deuxième prix spécial de la soirée des Galian à Victor Ouédraogo de "Sidwaya" pour son article sur : "La commune rurale de Kaïn". Le 3e prix spécial, offert par le ministère de l'Enseignement de base et de l'Alphabétisation (MEBA), échoit à notre collègue, Abdou Karim Sawadogo, que nous appelons affectueusement à la rédaction de l'Observateur paalga, "Pasteur".  Il a reçu des mains de la ministre, Marie Odile Bonkoungou de l'Enseignement de Base, la somme de 300 000 F CFA, un trophée et un diplôme.

L'article qui lui a valu ce prix est : "Rentrée scolaire 2007-2008 : une gratuité incomprise par certains parents".

Un second prix spécial du MEBA est allé à T. Xavier Ilboudo, pour son article paru dans le journal "Le Margouillat libéré" ; un mensuel interscolaire qui existe depuis 2007, à Ouahigouya dans la province du Yatenga.

Le deuxième acte qui était tant attendu, est la découverte des lauréats des Galian, composés d'une somme de 500 000 F CFA, d'un trophée et d'un diplôme. Avant de proclamer les trophées officiels, le jury a décerné deux prix spéciaux de l'image et du son, respectivement à Halidou Badini, et à Armel Kaboré de la RTB.

Pour les lauréats ayant obtenu un trophée Galian dans les différentes catégories, voir la liste. L'Observateur paalga a  eu le Galian du meilleur reportage en presse écrite, grâce à Ousséni Ilboudo pour son article intitulé : "Commercialisation primaire du coton : après l'orage".  Ainsi, l'Observateur paalga s'en tire avec un prix spécial et un Galian.

Troisième acte de la soirée, la remise de Galian d'honneur (5) décernés à des personnalités pour leur contribution à la promotion de l'Information et de la communication au Burkina Faso.

Pour le président du CSC et parrain des prix Galian 2008, Luc Adolphe Tiao qui a reçu aussi un Galian d'honneur cette année, il y a eu un véritable engouement, 175 œuvres dont certaines de bonne facture.

Le jury a relevé cependant, qu'il y a eu des confusions de genres. "Une œuvre peut être bonne si on la met dans son genre, mais en compétissant dans un genre qui ne correspond pas, cette œuvre sera bien sûr déclassée. On demande aux journalistes de connaître les genres", conseille  donc Jean-Claude B. Bonzi, le président du jury.

 

Agnan Kayorgo

L’Observateur Paalga du 12 mai 2008

 

 

 

Listes des lauréats des prix spéciaux

 

• Prix du CSC à Frédéric Ilboudo de "L'Opinion" (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

• Prix du MATD à Victor Ouédraogo de "Sidwaya" (Un trophée, 300 000 F CFA et un diplôme)

• Prix du MEBA à Abdou Karim Sawadogo de "L'Observateur paalga" (Un trophée, 300 000 F CFA et un diplôme)

• Prix du MPF à Maïmouna Dao de la RTB (Un trophée, 300 000 F CFA et un diplôme)

• Prix du MDH à Jean-Claude Frisque  (Un trophée, 300 000 F CFA et un diplôme)

• Prix Samuel Tiendrébéogo pour l'excellence féminine à travers l'APAC, à Viviane Tiendrébéogo de la RTB (Un trophée, 300 000 F CFA et un diplôme)

• Prix de Plan Burkina à Alexis Yaméogo de la RTB (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme).

 

Liste des lauréats des prix Galian

 

Catégorie presse écrite (84 inscrits)

 

Meilleure maquette

• Daniel Roamba (Bendré) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleure photo de presse

• Moussa Nagbila (Le Pays) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleure caricature

• Joël Salo (Bendré) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleur interview

• Séni Dabo (Le Pays)

Meilleure enquête

• Frédéric Ilboudo (L'Opinion) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleur reportage

• Ousséni Ilboudo (L'Observateur paalga) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

 

Catégorie Radio (57 inscrits)

Meilleur son

• Seydou S. Tiendrébéogo (RNB) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleur magazine

• Nathalie Kaboré (RNB) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleure présentation

Ouezzin Louis Oulon (RNB) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

 

Catégorie télévision (34 inscrits)

 

Meilleure image

• Yembi Arsène Kafando (RTB) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleure grand reportage

• Viviane Tiendrébéogo (RTB) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

Meilleur magazine

• Amadou Ardo Diocko (RTB) (Un trophée, 500 000 F CFA et un diplôme)

 

Meilleure documentaire

Le jury a décerné deux prix spéciaux en image et en son  dans le reportage "L'or à tout prix" de Viviane Tiendrébéogo.

Meilleure image

• Alidou Badini (RTB)

Meilleur son

• Armel Kaboré (RTB)

 

Liste des lauréats des Galian d'honneur

• Mme Odette Sanogo (Première directrice de la TNB) (Trophée)

• Mamadou Djerma (Grand chancelier des Ordres nationaux) (Trophée)

• Gaspard Ouédraogo (PDG de la BIB)

• Mouhamadou Ndiaye (DG de Celtel Burkina) (Trophée)

• Mme Josephine Ouédraogo (Secrétaire exécutive de l'ONG ENDA Afrique à Dakar) (Trophée).

 

 

Impressions de lauréats

Notre lauréat du Galian du meilleur reportage,

 

Ousséni Ilboudo, nous confie ses sentiments

 

«Personne ne me croirait si je disais que je ne suis pas flatté par ce prix. C’est une agréable surprise. Quand on participe à ce genre de concours, on espère avoir quelque chose ; mais on n’est jamais sûr de rien. Cela dit, si ça flatte l’ego, si ça chatouille l’orgueil personnel d’un journaliste, je pense que cela fait avant tout la fierté d’un titre, en l’occurrence L’Observateur paalga. Il suffit de voir les nombreuses marques d’attention depuis, pour se rendre compte qu’au-delà de ma petite et modeste personne, c’est tout le journal qui s’en est trouvé honoré. Je le pense d’autant plus que j’ai toujours conçu ce métier comme un travail d’équipe. Celui qui a été primé est celui qui a signé l’article ; il a sans doute donné une partie de lui-même, mais derrière lui, il y a toute une fourmilière besogneuse qui a travaillé pour que le rendu final soit bon. Toute la chaîne de production (les correcteurs, la PAO, les laborantins, les machinistes : Ndlr) a concouru d’une manière ou d’une autre au produit fini. C’est peut-être pour tout cela qu’il faut que nous soyons assez humble et modeste, quand bien même la fierté est tout à fait légitime».

 

Abdoul Karim Sawadogo lauréat du prix spécial du MEBA

 

"Ce sont bien entendu des sentiments de joie qui m'animent. Je suis à ma troisième participation au concours,  et c'est la première fois qu'une de mes œuvres a été primée. Je ne peux que louer l'Eternel  pour cette grâce qui m'est faite. Comme vous le savez, un article de presse porte la signature  de son auteur, mais n'est pas la propriété exclusive de celui-ci, dans la mesure où beaucoup de personnes interviennent pour qu'il se laisse lire, comme aime à le dire notre directeur des rédactions. C'est dire qu'au-delà de ma modeste personne, le ministère de l'Enseignement de base et de l'Alphabétisation  a reconnu le mérite  de notre journal dans le traitement des sujets en rapport avec l'éducation. Qu'il en soit remercié".

 

A K



12/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres