L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

La saison des pluies tarde à s’installer

Nous sommes déjà en mi-juin, et la saison des pluies tarde à s’installer véritablement malgré quelques averses que nous enregistrons de temps à autre.  Si particulièrement à Bobo- Dioulasso on reste quelque peu inquiet, il me revient que dans les villages environnants et même dans les provinces comme la Comoé, le Tuy, le Kénédougou et le Mouhoun, les pluies sont assez fréquentes. Et cela, au grand bonheur des producteurs de ces différentes localités, qui seraient en plein dans les travaux champêtres. Et comme tu le sais, cher cousin, en pareille circonstance les supputations vont bon train quant à cette rareté des pluies à Bobo. Pendant que les  fidèles catholiques et musulmans ainsi que la chefferie coutumière bobo mandarè continuent d’implorer le ciel pour qu’il nous ouvre ses vannes, l’homme de la rue, a lui, trouvé un coupable à cette situation.  Du coup, tous les regards sont tournés vers cette entreprise en charge des travaux d’assainissement dans la ville de Sya et dont les chantiers au secteur 21 (Colsama) avaient été sérieusement perturbés le mois dernier par une grande tornade qui avait même provoqué des dégâts sur certains ouvrages. Alors pour éviter que pareille situation ne se reproduise, l’entreprise en question aurait, dit-on, soudoyé les «faiseurs de pluie» à Sya. Le temps de terminer les travaux. Voilà ce que dit l’homme de la rue, qui, comme tu le sais, n’a jamais été en mesure d’apporter la moindre preuve sur les rumeurs qu’il distille à longueur de journée et de porte en porte. Pourtant nous avons connu dans un passé très récent la même situation, et à la même période, au point qu’une prière spéciale ait été organisée sur la place Wara Wara à Dioulassoba. Mais que veux-tu, cher cousin, les rumeurs des plus plausibles au plus fantaisistes font désormais partie du quotidien des Bobolais. Il faut continuer à croire que cette saison sera meilleure que les précédentes afin que les récoltes soient abondantes. Pendant que nous y sommes, je t’informe que c’est demain vendredi qu’aura lieu dans la plaine rizicole de Niéna Dionkélé à N’Dorola le lancement officiel de la campagne agricole 2007-2008 avec comme thème «Intensification de la production rizicole au Burkina Faso : alternative pour une réduction des importations de riz et pour un accroissement des revenus des producteurs». La cérémonie sera présidée par le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Salif Diallo, et pourrait connaître la participation du président du Faso.

 

Extrait «Cher Sogossira» in L’Observateur Paalga du 14 juin 2007

 



13/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres