L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

“L’ADF/RDA est allée attacher l’Eléphant à Ziniaré”

Meeting UPS à Ouidi

“L’ADF/RDA est allée attacher l’Eléphant à Ziniaré”

 

L’Union des partis sankaristes (UPS) est certainement l’une des plus jeunes formations politiques à solliciter le suffrage des électeurs à ces élections législatives. Mais cette jeunesse n’entame en rien son appétit, bien au contraire ; ancrée dans l’opposition, cette Union appelle les populations à voter utile pour “bouter le CDP et les partis de la mouvance présidentielle hors de l’hémicycle”. C’est le message qu’Alexandre Sankara, lui-même candidat, a livré aux populations lors d’un meeting tenu, le 28 avril 2007, à Ouagadougou dans le quartier Ouidi.

 

La campagne pour les législatives bat son plein. Çà et là, les partis en lice font des opérations de charme pour s’attirer le plus de voix le jour du vote. Dans les quatre coins de Ouagadougou, les rassemblements politiques sont légion. Ainsi, à Ouidi, l’UPS a tenu un meeting sous la houlette d’Alexandre Sankara. Il est candidat, 2e sur la liste nationale de son parti.

Il a expliqué l’organisation de ce rassemblement dans ce quartier en ces termes : “J’y ai longtemps vécu. C’est là que j’ai mes bases. Je tenais à regrouper mes amis, mes camarades, mes mamans et papas, mes voisins de quartier, pour les informer de ma candidature et donner aussi, par là, l’occasion aux responsables du parti d’échanger avec eux pour  voir comment ils peuvent nous apporter un soutien”.

Le message livré au cours de cette rencontre est constant dans la rhétorique sankariste : le changement. Parce qu'à l’UPS, il faut que ça change, car 15 ans, c’est trop. “Cela fait déjà 15 ans que l’élève est toujours dernier de classe. 15 ans que le maître tient mal la classe”. Alexandre a alors appelé la population à les “aider à chasser ce maître incompétent, à bouter le CDP et la mouvance présidentielle hors de l’hémicycle”.

Mais pour réussir cela, il faut que les uns et les autres disposent du sésame qui permet de voter, à savoir la carte d’électeur. Un appel vibrant a été lancé à tous au retrait de ces cartes. Alexandre Sankara a invité les populations à opérer un vote utile. “Ne donnez pas vos voix à des gens qui n’en ont pas besoin. Le CDP, avec sa façon de gérer le pays, a montré clairement qu’il n’a pas besoin de vos voix. Il ne faut pas voter les mouvanciers. Ne votez pas l’ADF/RDA. Vous avez donné vos voix à ce parti, faisant de lui le chef de file de l’opposition. Mais il a dit qu’il n’en veut pas et il est allé attacher l’Eléphant à Ziniaré. La plaie de notre démocratie, c’est les mouvanciers. Comment peut-on soutenir Blaise sans aimer le CDP ? C’est comme si vous allez dans un village et que vous dites : moi, je suis avec le chef du village, mais je m’en fou de ses sujets. C’est incroyable”.

A la lumière de tout cela, l'UPS espère que le peuple, qui est souverain, saura faire le vote qu’il faut pour un véritable changement au Burkina Faso.

Cette formation est la résultante de la fusion de 5 partis politiques d’obédience sankariste ; une union qui veut être une réponse aux reproches couramment faits aux sankaristes : leur désunion et l’éparpillement de leurs forces. Mais ce n’est qu’un début de réponse, car certains partis n’ont pas adhéré au mouvement. Cependant, Alexandre ne désespère pas : après les élections, “chacun aura mesuré ses forces et faiblesses et reviendra à la raison pour qu’on construise ce grand parti dont nous rêvons tous”.

 

San Evariste Barro

L’Observateur Paalga du 2 mai 2007

 



02/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres