L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le CDP veut faire peau neuve

Vie des partis

Le CDP veut faire peau neuve

En attendant les prochaines échéances électorales, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) s’est ouvert un vaste chantier, celui du renouvellement des structures du parti.

Son aboutissement était donc au menu de la 34e session du Bureau politique national (BPN) qui s’est réunie le 5 avril dernier. Et comme on le remarque, à travers le communiqué de presse ci-dessous, les gourous du parti ont aussi planché sur la situation nationale, les réformes politiques et administratives...

Le samedi 05 avril 2008, s’est tenue, dans la salle de conférences du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC), la 34e session ordinaire du Bureau politique national (BPN) du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), sous la présidence effective du camarade Roch Marc Christian Kaboré, président du parti, président du Bureau politique national, autour de l’ordre du jour ci-après : 1. la situation nationale ; 2. les réformes politiques et institutionnelles ; 3. le renouvellement des structures du parti ; 4. la reprise des élections municipales dans les Communes rurales de Bané, Gounghin, Nasséré et Yondé.

Abordant le premier point de l’ordre du jour, le Bureau politique national (BPN) a réaffirmé sa position sur la question de la vie chère conformément à la Déclaration du Parti sur la situation nationale, le 25 février 2008. Tout en condamnant les actes de vandalisme qui ne sauraient être une solution pour la lutte contre la vie chère, il a salué les mesures prises par le Gouvernement et réitéré son soutien et son engagement pour la mise en œuvre de ces décisions. Convaincu qu’une réflexion sérieuse doit être menée sur la question de la vie chère, les membres du Bureau politique national (BPN) ont hautement apprécié les initiatives prises dans ce sens tant au niveau du Gouvernement qu’au niveau de l’Assemblée nationale.

Félicitations à Salif Diallo

Suite au remaniement ministériel intervenu le 23 mars 2008 qui a connu le départ du Gouvernement du camarade Salif Diallo, premier vice-président du Parti, le Bureau politique national a salué l’engagement et la détermination avec lesquels il a accompli sa mission et l’a félicité pour tous ses efforts en faveur de la promotion du monde rural. Partant du fait que l’approfondissement de la démocratie est un processus dynamique et continu qui nécessite une ouverture d’esprit, une projection sereine dans l’avenir et une approche systémique des questions politiques y relatives, le Bureau politique national (BPN) a réaffirmé la nécessité d’approfondir la réflexion et d’ouvrir les débats contradictoires sur les réformes politiques et institutionnelles. Aussi a-t-il donné instructions au Bureau exécutif national (BEN) dans ce sens.

Fort du fait que le renouvellement des structures du Parti s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre des décisions du 3e Congrès ordinaire du Parti, tenu à Ouagadougou les 09, 10 et 11 novembre 2006, le Bureau politique national a apprécié positivement le déroulement de l’opération en ce qui concerne les structures géographiques du Parti et a fixé la date du 30 avril 2008 pour le parachèvement de cette structuration.

Accroître les capacités organisationnelles du parti

S’agissant du renouvellement des structures spécifiques du parti à savoir, l’Union des femmes, l’Union des jeunes, l’Union des anciens, les secteurs structurés, le secteur informel, les marchés et yaars et les structures du parti à l’étranger, le Bureau politique national (BPN) a instruit le Bureau exécutif national (BEN) pour que toutes les dispositions soient prises pour le déclenchement de cette opération.

Il a par ailleurs appelé l’ensemble des militantes, militants et sympathisants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à s’impliquer fortement dans ce processus de renouvellement des structures du Parti dont l’ambition est l’accroissement des capacités opérationnelles du CDP sur le terrain à la mesure de ses responsabilités politiques et des défis à relever.

Abordant le point sur la reprise des élections municipales dans les communes rurales de Bané, de Gounghin, de Nasséré et de Yondé, le BPN a salué cette décision du Gouvernement dans la mesure où elle participe de la recherche permanente d’une bonne gouvernance locale pour un développement harmonieux de nos collectivités locales. Aussi a-t-il lancé un appel à la retenue, à la sérénité et au sens de la responsabilité à l’endroit des populations desdites Communes et de tous les autres acteurs du processus à quelque niveau que ce soit, afin que ces élections se déroulent dans les meilleures conditions possibles de paix et de transparence.

Solidarité agissante avec le peuple

Compte tenu du fait que notre parti présente des candidats dans chacune des quatre (04) communes, les membres du Bureau politique national (BPN) ont invité les militantes, militants et sympathisants du parti à une forte mobilisation en vue d’assurer une victoire éclatante du CDP à l’issue de ce scrutin. Aux termes de ses travaux, la Direction politique nationale du parti a réitéré sa solidarité agissante avec toutes les composantes du peuple burkinabè qui, avec courage, fait face aux augmentations successives et disproportionnées du prix du baril du pétrole et à la baisse des cours des matières premières, notamment celles du prix du coton. Aussi a-t-elle réaffirmé sa solidarité avec le Gouvernement dans sa ferme volonté de protéger le pouvoir d’achat des Burkinabè.

Démocratie - Progrès - Justice

Ouagadougou, le 5 avril 2008

Le président du parti Président du Bureau politique national Roch Marc Christian Kaboré

L’Observateur Paalga du 7 avril 2008



07/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres