L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le parti majoritaire favorable à la relecture du code électoral

Politique nationale

Le parti majoritaire favorable à la relecture du code électoral

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a rencontré mardi 29 mai 2007 les hommes de média à son siège pour dresser le bilan de sa participation aux législatives du 6 mai dernier et exprimer sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à sa victoire.

Vingt quatre (24) heures après la proclamation officielle des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel des élections législatives, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) donne sa lecture du scrutin. Mardi 29 mai dernier, les responsables du parti ont rencontré la presse pour faire le point de la participation du CDP aux législatives passées et traduire leur reconnaissance au peuple burkinabè pour sa confiance renouvelée. Dans une déclaration liminaire, le président du CDP Roch Marc Christian Kaboré a laissé entendre que son parti est demeuré fidèle à ses engagements : pour suivre la consolidation de la démocratie au Burkina Faso avant, pendant et après les élections et, selon lui, "la conquête d'une majorité confortable à l'Assemblée nationale pour l'édification d'une société d'espérance faite de progrès continu s'inscrit dans cette dynamique".
En effet, avec 73 députés sur les 111 que compte l'Assemblée nationale, le CDP confirme sa place de parti majoritaire dans le paysage politique burkinabè. De l'avis du président Roch Marc Christian Kaboré, cette majorité est le fruit de la mobilisation et de l'engagement du peuple burkinabè autour du CDP. C'est pourquoi il a adressé ses félicitations aux militants et aux électeurs qui ont fait le choix du CDP "pour plus de démocratie et de progrès dans notre pays". A l'endroit des hommes de média, le président du CDP a fait remarquer qu'ils ont fait écho de propos malveillants et mensongers, de procès d'intention de leurs contempteurs à l'égard du parti. Sur ce sujet, Roch Marc Christian Kaboré a dit : "Notre parti ne saurait s'attarder sur des états d'âme qui visent à émouvoir et à rechercher des effets médiatiques". Interpellé sur les accusations de fraudes qu'aurait usées le CDP aux élections, le président, du parti a laissé entendre que la victoire du CDP ne doit pas être entachée d'allégation de fraudes. Selon le président, son parti est le seul qui est représenté dans toutes les provinces et tous les départements. "Cela ne saurait se comparer aux partis qui restent à Ouagadougou pour faire du bavardage dans les médias. Un parti politique, ce n'est pas un sigle, c'est un travail de terrain. Je défie les autres partis de l'opposition de nous montrer leurs responsables dans les départements", a lancé M. Kaboré. Et Salif Diallo, vice-président du parti de renchérir : "Ce sont ceux qui étaient en situation de faiblesse qui ont tenté de frauder".
Au cours de la proclamation des résultats définitifs, le Conseil constitutionnel a fait des recommandations dans le sens d'une relecture du code électoral.

De l'ouverture du gouvernement à l'opposition

A propos de cette relecture, les responsables du CDP ont affirmé que le parti est favorable, et en temps opportun avec les autres partis, la révision sera discutée. "L'une des tâches de la future législature sera la relecture du code.
Il y a déjà une proposition de loi sur la table de l'Assemblée nationale", a ajouté M. Kaboré. Au-delà de la relecture, le CDP entend s'investir davantage pour consolider la démocratie au Burkina Faso. Pour cela, le parti compte renforcer le suivi à la base. "Nous veillerons à ce que les députés soient beaucoup plus présents sur le terrain et soient réellement la courroie de transmission entre la base et le gouvernement", a expliqué M. Kaboré. Sur la question d'une éventuelle ouverture du gouvernement aux partis d'opposition, les responsables du CDP disent ne pas être contre cette idée tant que cela contribue à construire le programme du président du Faso.

P. Pauline YAMEOGO

Sidwaya du 30 mai 2007



30/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres