L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Le pétrole par SMS

Bobo-Dioulasso 

 Le pétrole par SMS

 

Dès ce matin, les candidats au BEPC session 2007 sont à nouveau appelés à composer en mathématiques et en sciences physiques. Ainsi en a décidé la Direction des examens et concours après les multiples cas de fraudes qui ont entaché les premières épreuves du vendredi 15 juin 2007. A Bobo-Dioulasso, des élèves qui seraient impliqués dans cette affaire de «pétrole» ont été arrêtés et placés en garde à vue au commissariat central de police.

 

Samedi 16 juin 2007. Le BEPC était au troisième jour des épreuves écrites. A priori, une journée moins angoissante pour les candidats qui avaient déjà composé dans l’essentiel des épreuves la veille et qui n’avaient qu’à subir les tests oraux d’anglais ou d’allemand pour la plupart. Et pourtant, l’ambiance était presque morose en cette matinée de samedi dans la plupart des centres d’examen.  Au lycée Ouezzin Coulibaly où nous sommes arrivé peu après 09 heures, les salles de classes étaient toujours vides pendant que les candidats répartis par petits groupes dans la cour continuaient de deviser dans l’attente des épreuves orales. «Si le BEPC est à reprendre, qu’on nous le dise au lieu de nous laisser poiroter de la sorte», dit un élève à ses camarades. Ce qui nous amène alors à nous interroger sur les raisons d’une éventuelle reprise des examens surtout que les rumeurs de plus en plus persistantes faisaient état de nombreuses irrégularités constatées la veille lors des épreuves de mathématiques et de sciences physiques. Le chef de centre du Lycée Ouezzin, Nignan Emmanuel, que nous avons approché à ce sujet, s’est voulu très méfiant. «Nous avons appris qu’il y a eu fraude, mais aucun cas n’a été enregistré à notre niveau. Pour le moment, je ne peux vous dire quoi que ce soit à ce sujet parce que rien n'est encore officiel», nous a-t-il confié. Du lycée Ouezzin, nous nous retrouvons au lycée municipal où tous les élèves étaient encore dans l’attente. Là également, les oraux n’avaient toujours pas démarré, plongeant ainsi les élèves, assis à même le sol, dans l’angoisse. Toujours est-il que quelque chose clochait en cette matinée de samedi bloquant sérieusement le bon déroulement des épreuves du BEPC. Notre randonnée dans les centres d’examen nous conduira cette fois à l’Ecole Nouvelle où les choses allaient commencer à s’éclaircir pour nous. A l’entrée de l’établissement, nous aperçûmes une Peugeot bâchée entourée de policiers en civil avec à l’arrière du véhicule, un jeune homme âgé d’à peine vingt-cinq ans menottes aux mains. Il venait d’être arrêté pour fraude au BEPC. Comme lui, certains élèves avaient connu le même sort dans la nuit de vendredi à samedi et étaient placés en garde à vue au commissariat central de police de Bobo. Jusqu’au moment où nous tracions ces lignes,  aucun chiffre exact n’était encore disponible quant au nombre d’arrestations opérées dans le cadre de cette affaire. Certains parlent d’une dizaine et d’autre d’une vingtaine.  Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a eu fraude comme nous l’ont confirmé certains élèves qui ont bien voulu s’exprimer sous le couvert de l’anonymat. Ainsi, nous apprendrons que des candidats disposaient des sujets une semaine avant le début de l’examen. D’autres encore nous apprennent que c’est surtout dans la nuit de jeudi à vendredi que le pétrole a véritablement coulé à flots avec les SMS qui ont permis à de nombreux candidats d’être dans le réseau des fraudeurs et d’espérer décrocher leur diplôme sans avoir à se triturer les méninges. Et depuis l’annonce de la reprise des épreuves, c’est la désolation chez de nombreux élèves à Bobo-Dioulasso qui attendent désormais de savoir à quelle sauce ils seront mangés. Pourvu que tout se déroule dans les règles de l’art.

 

                                                        Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga du 18 juin 2007



18/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres