L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Riches, pensez aux pauvres !

Economie sociale et solidaire

Riches, pensez aux pauvres !

 

La répartition équitable des richesses en mettant l'homme au centre du développement est, sans conteste, un outil efficace de lutte contre la pauvreté et pour l'avènement d'un monde plus juste. C'est cette conviction qui réunit les acteurs du Réseau national de promotion de l'économie sociale et solidaire du Burkina (RENAPESS-Burkina) du 14 au 17 novembre 2007 à Ouagadougou.

 

L'écart de revenus entre riches et pauvres s'accroît en dépit de l'augmentation globale de la richesse mondiale. Pendant qu'une partie du monde vit dans une misère insoutenable, une autre vit dans un contexte d'opulence indécente. A quoi servent la croissance et la prospérité économiques si elles ne sont mises qu'au profit d'une minorité ?

Face à cette situation, on a assisté à l'éclosion et au développement progressif d'un mouvement social pour une meilleure répartition des richesses. L'une des formes du mouvement social la plus dynamique est l'économie sociale et solidaire (ESS), acceptée comme "l'ensemble des activités économiques à finalité sociale, qui font de l'homme l'objet central du développement". Le Réseau national pour la promotion de l'économie sociale solidaire (RENAPESS-B), membre du RIPESS (Réseau intercontinental de promotion de l'économie solidaire), s'inscrit dans cette lutte.

En organisant la conférence nationale sur le commerce équitable, il vise à informer et à susciter une prise de conscience de la problématique par l'ensemble des acteurs du circuit commercial. A en croire la présidente du RENAPESS-Burkina, Marcelline Ouédraogo, l'Afrique en général, notre pays en particulier, souffre du dumping de produits industrialisés, plutôt que du sous-développement de ses exploitations. Le commerce équitable peut être, selon elle, un puissant outil pour éliminer la pauvreté à condition de répondre aux critères de justice et d'équité.

Le représentant du RIPESS-Dakar, Maleye Hamadou, s'est réjoui du dynamisme du RENAPESS-Burkina, surtout du choix du commerce équitable comme thème de la rencontre. Pour lui, l'économie sociale en tant que démarche mettant en avant la propriété collective est un outil contre la pauvreté.

Dans son allocution d'ouverture, le directeur général de la Promotion de la famille et des services spécialisés du ministère de l'Action sociale et de la Solidarité nationale, Cyril Gambo, a souligné que la problématique de la distribution des richesses de l'humanité reste un défi à relever. C'est pourquoi, selon lui, notre pays s'est engagé au sommet de l'Etat, pour l'avènement d'un commerce équitable et la promotion réelle de l'économie sociale et solidaire. Son département attend donc les conclusions de cette rencontre. Riches, pensez aux pauvres, et le monde ira mieux.

 

Abdou Karim Sawadogo

L’Observateur Paalga du 15 novembre 2007



14/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres