L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Leaders sankaristes, un devoir d'unité

Leaders sankaristes, un devoir d'unité

 

Cet adepte du sankarisme appelle ici les leaders du mouvement à une unité d'action.

"15 octobre 1987, 15 octobre 2007. Cela fait exactement 20 ans que le camarade président, le capitaine Thomas Sankara et douze de ses compagnons tombaient sous les balles assassines de l'impérialisme international et de ses larbins locaux. Pour marquer ce douloureux anniversaire, les partis sankaristes et certaines organisations de la société civile ont organisé un symposium pour parler sankarisme. Ce qui a retenu notre attention et a suscité cet écrit, c'est l'unité d'action des principaux partis sankaristes à savoir l'U.P.S. et l'UNIR/MS pour l'organisation de ce symposium et ce malgré les multiples tentatives d'empêchement de la tenue de cet événement de ceux-là même qui ont nagé dans le sang du capitaine pour se hisser à la tête de notre pays. Nous souhaitons que cette vision unitaire du sankarisme soit maintenue par les leaders sankaristes pour aboutir enfin à la création d'un parti qui réunira tous les courants sankaristes. C'est à ce seul prix que l'alternance sera possible dans notre pays si les élections sont libres et transparentes. Mais tant que les sankaristes seront divisés, nous assisterons impuissants aux célébrations des trente ans, peut-être quarante ans de dictature, pardon de renaissance démocratique. Chers leaders sankaristes, vous avez une grande responsabilité à jouer dans l'histoire du Burkina Faso. Vous n'avez pas le droit de décevoir la jeunesse burkinabè. Donc sachons taire nos divergences internes et allons à l'essentiel pour écourter la souffrance de la population. Notre pays se trouve dans une situation de pauvreté endémique généralisée. Les maigres ressources dont dispose le pays sont accaparées par une oligarchie politico-économique au détriment de la masse populaire qui broie du noir quotidiennement. Il est grand temps de mettre fin à cette chienlit et la responsabilité des sankaristes est engagée. Pour terminer, nous demandons à la camarade Mariam Sankara de peser de tout son poids pour une unification du sankarisme au Faso. Gloire éternelle au peuple" !

 

Le Pays du 19 octobre 2007



19/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres