L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les coulisses du FESPACO

Les coulisses du FESPACO

 

• La cérémonie d'ouverture solennelle de ce 20e FESPACO était annoncée pour 18h 00. Mais à l'heure indiquée, c'est l'artiste musicienne Sami Rama qui faisait oublier aux gens  le temps d'attente.

 

• La venue du Président du Faso à l'ouverture a surpris plus d'un spectateur. Personne n'aurait osé y croire. Et dès lors, c'est parti pour des supputations. Certains observateurs ont vite fait de lier la présence de Blaise Compaoré à celle d'Abdou Diouf. D'autres, encore plus imaginatifs diront que comme c'est le premier FESPACO de l'ère Aline Koala, il fallait que le PF vienne la soutenir. En tout cas, Mme le ministre aura frappé un grand coup.

 

• L'un des couacs de l'ouverture, c'est la sonorisation dans l'enceinte du stade du 4-Août. Elle a été si défaillante que lors de certaines allocutions, une partie du stade a passé tout le temps à siffler. A tel point que l'on se demandait si les cris de colère étaient dus à la sono lamentable ou encore à l'antipathie pour celui qui prononçait le discours. Après une vingtaine d'éditions, on ne devrait pas en être à ces déboires.

 

• La sécurité n'a pas lésiné sur les moyens. Pour éviter tout débordement, même parmi les spectateurs assis dans les gradins, il y avait des éléments de la sécurité présidentielle. C'est de bonne guerre puisqu'il fallait tout mettre en œuvre pour qu'il n'y ait pas des revers comme on l'a connu lors de la 19e édition. Même au niveau de la main courante, certains gendarmes "patrouillaient". Les journalistes qui étaient assis d'un côté ont souffert le martyr pour prendre des photos, tellement ils étaient nombreux et les hommes de sécurité  sans complaisance.

 

• Pour le clap de départ de ce 20e FESPACO, ni le parrain Manu Dibango, ni le SG de la Francophonie, Abdou Diouf, n'ont accompagné le chef de l'Etat lors du coup d'envoi. Que s'est-il passé ? Le protocole l'a-t-il omis ? Le moins que l'on puisse dire est que pour la circonstance, Abdou Diouf ou Manu aurait été aux côtés de Blaise.

 

• Dès que le clap a été donné, le stade se vidait de son monde. Et finalement le spectacle son et lumière s'est déroulé devant des tribunes presque vides.

 

• Comme à l'accoutumée, l'ouverture du FESPACO rime avec les prestations d'artistes. Déjà vers 15h 30, le ballet musical avait commencé. Sami Rama, Djata, la Cour suprême, Yeleen... étaient de la partie. C'est d'ailleurs ce dernier groupe qui a eu le privilège de se produire juste avant la lecture des discours. Avec le titre "Dar es Salam", qui interpelle nommément le Président du Faso, Smarty et Mandowé ont donné la chair de poule à plus d'un.

 

• A l'occasion de cette 20e biennale du film africain, le secrétariat général de l'UNESCO a décerné à notre FESPACO la médaille Frederico Fellini. Ce prix récompense généralement les metteurs en scène, les acteurs et les réalisateurs partout dans le monde, pour leur reconnaissance et leur contribution à la diffusion, à la connaissance et au respect pour la diversité culturelle. Ce dernier critère est d'ailleurs le thème de ce FESPACO 2007.

 

• Hier dimanche, le FESPACO s'est invité à la cathédrale de Ouagadougou. Une messe a été dédiée aux communicateurs et en particulier aux festivaliers. C'était en présence de l'archevêque de Ouagadougou et de nombreux prêtres venus des diocèses du Burkina et du Niger.

 

• Le film inaugural "Faro, la reine des eaux"  a été projeté au Ciné Neerwaya aux environs de 22h. L'animateur de la séance a failli en rajouter au retard avec de multiples questions aux acteurs de ce film ; ce qui n'a pas manqué d'irriter les cinéphiles. Au dehors, c'était une autre ambiance entre motocyclistes et  parkers, car pour garer sa moto, il fallait débourser 200 F. FESPACO oblige.

 

                                                Source, L’Observateur Paalga du 26 février 2007

 



26/02/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres