L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les enfants malnutris prendront du poids dans la commune de Dapelogo

Commune de Dapelogo

Les enfants malnutris prendront du poids

 

La commune rurale de Dapelogo dispose désormais d'un centre de récupération et d'éducation nutritionnelle (CREN) dans le village de Tamporin. Cette infrastructure a été inaugurée le 17 novembre 2007 avec l'appui nutritionnel de la Fondation FEPACO.

 

Insuffisance pondérale, retard de croissance avec souvent la maigreur extrême, les conséquences de la malnutrition protéino-calorique font souffrir beaucoup d'enfants de notre pays. Selon le médecin-chef du district sanitaire de Ziniaré, Boubacar Sawadogo, sa structure a enregistré 1 392 enfants malnutris en 2007 ; une proportion qui pourrait être revue à la hausse quand on sait que les formations sanitaires sont moins fréquentées.

Il ressort des statistiques du CSPS de Tamporin que 30% des enfants de 0 à 5 ans pesés dans cette structure sanitaire sont malnutris modérés et 20% sont classés malnutris sévères. Il est donc nécessaire que les 30% puissent bénéficier d'un suivi et de conseil hygièno-diététique afin d'éviter leur passage au stade de malnutris sévères. Quant aux 20%, ils ont besoin d'avantage de soins et une prise en charge spéciale qui ne peuvent être réalisables que dans un Centre de récupération et d'éducation nutritionnelle (CREN).

Si le conseiller du ministère des Finances, Antoine Zoungrana, s'est investi pour la création du Centre, il a fallu l'intervention de la Fondation FEPACO avec un appui d'un million de nos francs pour le rendre fonctionnel. Selon le représentant, de cette fondation Pierre-Claver Hounsa, le groupe PEFACO, intervient dans le domaine socio-communautaire et humanitaire partout où se trouvent ses filiales.

En effet, depuis son implantation au Burkina Faso en 2002, elle a mené plusieurs actions en faveur des populations les plus démunies notamment à Ouagadougou, à Bobo-Dioulasso, à Djiba, à Koudougou, etc. En ce qui concerne Dapelogo, elle est intervenue le 12 décembre 2006 par la remise d'un lot de médicaments et du matériel médical d'une valeur de plus de 7 millions de nos francs. Après cette action, elle a porté son choix sur les enfants en difficulté à qui elle veut manifester son affection en apportant sa contribution à hauteur d'un million de F CFA pour le fonctionnement du CREN de Tamporin. Pour Pierre-Claver Hounsa, il faut prendre soins de l'enfant pour éviter qu'il grandisse avec la haine au cœur pouvant le transformer en un adulte violent, marginal et dangereux pour la société. Selon lui, sa fondation continuera à apporter son assistance aux enfants pour leur épanouissement harmonieux. A en croire le MDC du District sanitaire de Ziniaré, ce Centre est le 4e du genre dans la province et 1er du genre dans un CSPS public. C'est dans ce sens qu'il a salué le geste de la fondation et le dynamisme des autorités communales.

Trois femmes ont été formées au CREN de Guiloungou par la Sœur Cécile Ouédraogo.

Selon elle, les produits locaux seront mis à contribution pour une croissance normale des enfants. Le maire de Dapelogo, Marc Zoungrana, s'est réjoui de l'ouverture de cette infrastructure qui va apaiser la souffrance des parents qui pourront maintenant faire suivre leurs enfants sans aller dans les localités lointaines. Tout en exprimant sa gratitude au donateur, il a lancé un appel aux associations et ONG intervenant dans la promotion de la femme et de l'enfant afin quelles soutiennent cette belle initiative.

 

Abdou Karim Sawadogo

L’Observateur Paalga du 20 novembre 2007



20/11/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres