L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Les Etalons aux Seychelles : On attend la confirmation

Les Etalons aux Seychelles

On attend la confirmation

Depuis le jeudi 12 juin 2008, les Etalons du Burkina Faso sont à Victoria où ils affronteront demain samedi à 12 h 30 (heure locale) les Pirates des Seychelles dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires combinées de la CAN et du mondial 2010. Un autre défi pour les Burkinabè qui se doivent de confirmer leur bon parcours qu’ils ont commencé au stade olympique de Radès.

Dans le groupe 9 de ces éliminatoires jumelées de la CAN et du mondial 2010, le leader est le Burkina Faso qui a, à son compteur, 6 points +3 après deux journées de compétition. Il rend visite au dernier de la classe qui n’est autre que les Seychelles (0 point -3). Au regard du classement, on peut dire que le voyage peut être fructueux pour les Etalons. Il y a une semaine au stade de l’Unité, les Pirates des Seychelles étaient tombés face aux Aigles de Carthage (0-2) après une première défaite à Bujumbura contre les Hirondelles du Burundi (0-1).

Lors de la deuxième journée, les locaux avaient encaissé les deux buts en première mi-temps. Dans un entretien avec Sports Nation, un journal seychellois, l’entraîneur français de la Tunisie, Roger Lemerre, a déclaré que les Pirates ont fait un match remarquable. Les Aigles de Carthage n’ont jamais été tranquilles. A 2-0, le score n’était pas acquis.

En deuxième mi-temps, poursuit-il, il y avait une volonté et une prise de risques des Seychelles de monter à quatre en attaque pour les mettre en difficulté. « Le peuple seychellois doit être heureux d’avoir des joueurs qui ont la volonté de se battre et de défendre ses couleurs. Ce n’est pas un vain mot. Je dis la vérité. Vous devez continuer comme ça. Ce n’est pas facile parce que vous êtes loin des autres pays », a-t-il ajouté.

Après deux défaites d’affilée, les Pirates tenteront de mettre fin à leur contre-performance. David Dorby, Denis Barbé, Alex Nibourette, Nigel Freminot, Neddy Rose et les autres savent qu’une troisième défaite serait synonyme d’élimination. Pourront-ils sur leur sol freiner la marche victorieuse des Etalons ?

En tout cas, tout dépendra de ceux-ci, et quand on sait qu’ils ne veulent pas s’endormir sur leurs lauriers, les Seychellois n’auront pas la tâche facile. Si les hommes du coach portugais jouent avec la même détermination en ne vendangeant pas les balles devant les buts, ils pourraient désarmer les Pirates. A Bujumbura, le Burundi et la Tunisie qui ont le même nombre de points (3) vont sans aucun doute livrer bataille.

Justin Daboné

L’Observateur Paalga du 13 juin 2008



13/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres