L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Méningite : Ouaga touchée

Méningite : Ouaga touchée

 

Selon le site Afrik.com, l'épidémie de méningite qui sévit au Burkina depuis janvier a fait plus de 800 morts. Citant Atlas Vista Maroc, Afrik.com note que la capitale, jusque-là épargnée, est touchée par l'épidemie.

 

Receveurs de la SOTRACO : les précisions de la direction générale

 

La Direction générale de la SOTRACO apporte les éléments de précision ci-dessous, sur l'affaire des vendeurs de tickets de bus.

"Suite à un article paru dans la rubrique «Ombres et Lumières» du Pays numéro 4090 du lundi 07 avril 2008, relatif à «la mise à la porte de vendeurs de tickets», nous tenons à apporter les éclaircissements suivants au regard de la sensibilité de la question.

A la SOTRACO, il existe deux types d'emplois: les emplois internalisés et les emplois externalisés dont fait partie la vente des tickets à l'intérieur du bus.

Depuis 2003, la SOTRACO a en effet signé un contrat de prestation de services avec l'Agence GUUDA, qui est l'employeur réel des vendeurs de tickets.

Il s'agit donc d'une rupture de contrat entre la SOTRACO et l'Agence GUUDA pour non aboutissement des négociations pour le renouvellement dudit contrat."

 

Ziou : le maire s'explique sur l'affaire des conseillers ADF/RDA

 

Le maire de la commune rurale de Ziou réagit, ici, à l'information sur le "bannissement" de conseillers ADF/RDA parue dans la rubrique Pot-pourri de notre édition du 4 au 7 avril dernier.

 

"Monsieur le Directeur,

Loin de moi l'idée d'engager une polémique autour de la présence ou non des conseillers ADF/RDA aux sessions du conseil municipal, je voudrais tout simplement apporter un petit éclairage à votre attention. Et comme vous l'avez si bien dit, parmi les quatre conseillers ADF/RDA, deux résident à Ouagadougou et les deux autres à Ziou. Ces derniers ont toujours reçu à ce que je sache les différentes convocations à eux adressées. Le conseiller de Tansabligo, en la personne du conseiller Sampana OLGA, ne dira pas le contraire.

Quant aux deux autres conseillers à Ouagadougou, je précise que Florent S. SIA, dès le départ, avait souhaité que sa convocation soit remise au gérant de son télécentre à Ziou à chaque fois que de besoin et je n'ai jamais dérogé à cette volonté. Tandis que le second du nom de Roger POUAN s'est toujours excusé de ne pouvoir être présent aux sessions. A qui la faute?

Peut-on parler de bannissement ici ? Si certains d'entre eux choisissent délibérément d'être absents aux sessions du conseil municipal, suis-je un devin pour imaginer ce qui se trame à leur niveau?

En tout cas, je tiens à démentir ces informations mensongères qui laissent croire que le conseil fonctionne à sens unique. Je réaffirme qu'il n'y a jamais eu d'exclusion ni de bannissement d'un conseiller quel que soit son bord politique lors des sessions.

Les sessions du conseil municipal de Ziou restent donc ouvertes à l'opposition pour enrichir le débat contradictoire.

Veuillez accepter monsieur le Directeur, l'expression de mon plus profond respect."

 

Le conseiller Olga Sampana de Ziou réagit

 

Ceci est une déclaration du conseiller OLGA Sampana en rapport à l'article intitulé «commune de Ziou: Des conseillers bannis des sessions» paru dans la rubrique « Pot-pourri» du journal « Le Pays» n° 4089 du vendredi 4 au dimanche 7 avril 2008.

« Je m'appelle monsieur OLGA Sampana, conseiller ADF/RDA du village de Tamsabliga. Dans le conseil municipal de Ziou, nous sommes quatre conseillers relevant de l'ADF/RDA contre 48 pour le CDP . Avec le décès du conseiller SIA Zouré, nous nous retrouvons à trois. Nous qui résidons à Ziou avons toujours reçu les convocations en bonne et due forme au même titre que nos camarades du CDP pour prendre part aux sessions. Les informations selon lesquelles nous sommes bannis des sessions sont archi- fausses.

Personnellement, je n'ai jamais manqué une rencontre du conseil municipal.

Pour ce qui est de la non- participation de mes camarades ADF /RDA résidant à Ouagadougou, cela est dû à l'éloignement, à la distance.

A ma connaissance un conseiller n'a jamais été exclu par le maire.

Les conseillers des deux partis ont de bons rapports et il y a une parfaite entente avec le maire qui est du reste très coopératif, ouvert et disposé à discuter avec tout le monde»."

 

NDLR : C'est tout de même exagéré d'affirmer que les informations sur ce qui apparaît comme un bannissement sont archi-fausses. Certes, vous êtes régulièrement convoqué comme l'étaient vos camarades de parti jusqu'à une certaine date, selon nos sources. Mais dès lors qu'ils ne le sont plus sans explication, comme disent les interessés, on a du mal à ne pas les croire lorsqu'ils font état de bannissement (vous direz peut-être auto-banissement) les concernant. Loin de nous donc l'idée de répandre des informations même partiellement fausses concernant qui que ce soit ou quoi que ce soit.

 

Sud-Ouest : les enseignants des classes multigrades réclament leurs primes

 

Des enseignants regroupés au sein d'une coordination régionale des enseignants des classes multigrades du Sud-Ouest s'étaient rendus le 11 avril à la DREBA pour réclamer les primes de ces classes multigrades. Le DREBA absent, ils ont signifié à leur interlocuteur Wambi Sou, qu'ils mettraient la 2e cohorte à la porte à compter du 21 avril, si leur situation n'est pas réglée dans de brefs délais.

 

Réjouissances populaires autour de la décoration de Mgr Anselme Sanon

 

La décoration en mars dernier de l’archevêque de Bobo par les autorités burkinabè a été célébrée le 20 avril 2008 à sa résidence. En effet, c’est le 27 mars dernier pendant la XIVe Semaine nationale de la culture (SNC) que Mgr Anselme Titianma Sanon a été fait Commandeur de l’Ordre du mérite des Arts, des Lettres, de la Communication.

La cérémonie de célébration ce 20 avril de la décoration de l’archevêque a drainé parents, amis, connaissances, populations, autorités, dont le ministre Soungalo Ouattara. D’autres participants sont venus de villages voisins. La fête de la médaille du leader religieux a donné lieu à de véritables réjouissances populaires avec une participation de masques Bobo, comblant ainsi le récipiendaire de joie, qui a vivement remercié l’assistance pour tout le soutien.

 

Le Pays du 25 avril 2008



25/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres