L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Nana Tibo et autres, des partis politiques écrivent au président Compaoré

Nana Tibo et autres

Des partis politiques au président Compaoré

 

Quatre formations politiques adressent la lettre suivante au président du Faso pour demander sa clémence pour l'élargissement des citoyens jugés et condamnés après les manifestations contre la vie chère.

 

Monsieur le Président,

 

Nous, partis politiques signataires de la présente, avons l'honneur de venir respectueusement à vous, solliciter votre clémence pour les citoyens jugés et condamnés après les manifestations déplorables contre la vie chère.

Quoi qu'on puisse en penser, il n'en demeure pas moins que la condamnation de ces manifestants, plus précisément celle de Tibo Nana, ne peut servir d'exemple dans la lutte contre l'impunité.

Nous affirmons notre solidarité à l'endroit de tous les manifestants qui sont sous les verrous et notamment du camarade Tibo Nana, chef de parti reconnu, qui, du reste, s'est montré très actif pour votre cause.

Personne n'ignore qu'il se réclame de la Mouvance présidentielle. Souvenons-nous que lors de votre départ pour le sommet de Marcoussis,  Tibo Nana a été un des grands artisans de la mobilisation populaire pour vous soutenir. Il s'est également illustré dans la campagne électorale pour votre élection à la présidence.

Certes, nous ne sommes pas du même bord politique et  même s'il a déclaré agir au nom d'une association, en sa qualité de chef de parti, nous nous trouvons dans l'obligation morale d'intercéder en sa faveur.

C'est pourquoi, Excellence Monsieur le Président du Faso, nous vous demandons d'user de votre droit constitutionnel pour leur accorder la grâce présidentielle à l'occasion de la Journée nationale de pardon que vous-même avez instituée.

Veuillez agréer, Excellence, l'assurance de notre considération.

 

FPC/Yélémani

Zon Tahirou

 

MDR

Marcel François Ouédraogo

 

PNR/JV

Christian T. Koné

 

UFR

Yamba Sommanda

 

L’Observateur Paalga du 27 mars 2008



27/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres