L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Nous faisons de nos enfants des dealers

Défaillance de l'éducation familiale au Burkina Faso

Nous faisons de nos enfants des dealers

 

Le plus précieux cadeau que l'on puisse offrir à son enfant, c'est assurément une éducation conséquente. Voilà une conviction incompressible qui, quotidiennement détermine nos actions envers notre progéniture.

Cependant, ce souci éducatif nous conduit parfois à des actes contraires à l'élévation humaine.

En effet, souvent obnubilés par la quête pressante de la fortune, nombreux sont ces parents qui encouragent naïvement leurs enfants à collecter pour la vente des objets familiaux de peu de valeur tels que les bouteilles à pommade, les chaussures usées et autres objets en alluminium. Cela fait certes le bonheur des acheteurs qui, de quartier en quartier, crient sans jamais se fatiguer "Kaam boutelle" ! "Samara kolo" ! (bouteilles à pommade ! chaussures usées !), mais pas celui des enfants.

Cette pratique, courante et a priori toute innocente, cultive malheureusement chez l'enfant, l'homme de demain, le réflexe de se débarrasser toujours de tout vieil objet susceptible de lui rapporter quelques pièces de monnaie ; et par ricochet, la promptitude à vendre, à l'avenir, ses propres biens (vêtements, chaussures, lits, vélo, etc.), surtout quand celui-ci est menacé par la galère.

L'importance de l'éducation dans le devenir humain exige donc de tout parent des actes réfléchis envers ses enfants. Prenons-en conscience car il y va de l'avenir de toute la nation.

 

Wendnonga Gilbert Kafando

L’Observateur Paalga du 14 août 2007



14/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres