L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Nouveaux diplomates aux Affaires étrangères

Nouveaux diplomates aux Affaires étrangères

 

Le ministère des Affaires étrangères a organisé le 15 février dernier une cérémonie sollennelle d'accueil de 33 nouveaux agents issus de la deuxième promotion de l'ex-IDRI, soit presqu'un an après la marche du SAMAE.

 

"Monsieur le Premier ministre, dites au président du Faso qu'ils ont pris l'engagement de ne plus manifester sur la voie publique. Ils ont ajouté une doléance, ils demandent l'appui du gouvernement pour s'habiller décemment en costume cravate, tailleur ou en Faso Dan Fani." Applaudissements dans la salle. Djibrill Bassolé, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale s'est mué en porte-parole de la promotion 2005-2007, comme pour tourner la page du 10 avril 2007. Ce jour-là, une centaine d'agents du ministère et des stagiaires sortis de l'IDRI ont battu le pavé pour exiger de meilleures conditions de travail, notamment des indemnités liées à leur emploi.

La suite, on la connaît: fermeture de l'IDRI, sanctions des agents grévistes et leur reversement dans d'autres ministères. L'affaire est pendante devant le tribunal administratif de Ouagadougou suite à une plainte du Syndicat national des agents du ministère des Affaires étrangères (SAMAE).

Les 33 conseillers des Affaires étrangères qui ont été solennellement accueillis le 15 février 2008 font donc figure de rescapés.

La main sur le coeur, debout devant le Premier ministre, ils entonnent en choeur le ditanyè à la fin de la cérémonie, sous le regard du Larlé Naaba, représentant du parrain le Mogho Naaba, empereur des Mossé. Un parrain dont le choix n'est pas le fait du hasard.

Dans son mot, lu par son représentant, on apprend qu'au temps fort de la crise, cette promotion qui était en fin de formation l'a approché pour tenter une médiation auprès des autorités. Après les discussions, ces élèves diplomates ont été autorisés à terminer leur cycle à l'ENAM. Le parrain qui connaît bien ses filleuls a tenu à remercier le ministre des Affaires étrangères pour son écoute attentive dans la recherche de solution. A ses filleuls, il a rappelé les qualités de loyauté et d'intégrité dont ils doivent faire preuve dans ce ministère de souveraineté. Il leur faudra mériter de la Nation, a-t-il rappelé.

Djibrill Bassolé, ministre des Affaires étrangères a salué la présence du Premier ministre à cette cérémonie d'acceuil et a souligné que son département a voulu lui donner un caractère solennel afin de redonner confiance aux agents qui, de par leur comportement, assureront le rayonnement du pays. Le département des Affaires étrangères les attendait depuis plusieurs mois pour renforcer les ressources humaines du ministère. Il leur a conseillé l'humilité, la dignité, le sérieux et l'ardeur au travail afin de pouvoir tenir le nom de baptême de leur promotion: paix et rayonnement.

Cette promotion est composée de 33 conseillers des Affaires étrangères formés dans trois filières: droit international, histoire et politique internationale, économie et finance internationale. Les majors de chaque filière ont reçu chacun leur diplôme des autorités. Le chef de département diplomatie de l'ENAM, Marie Quenum/Kagambèga a déclaré que la promotion a fait du 100% et qu'elle était prête à contribuer au rayonnement du Burkina Faso. La cérémonie officielle a vu la participation du corps diplomatique, d'anciens ambassadeurs et anciens ministres des Affaires étrangères

 

Abdoulaye TAO

Le Pays du 18 février 2008



18/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres