L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Nuit des chefs traditionnels

Nuit des chefs traditionnels

Les gardiens de la tradition apportent leur soutien à l'éducation des filles

Les chefs traditionnels se sont "amusés" à la Maison de peuple de Ouagadougou à l'occasion de la IIe édition de la "Nuit d'hommage aux autorités coutumières" jeudi 24 mai 2007, organisée par la Troupe Razang-Rima de Nana Bibata.

 

La Maison du peuple de Ouagadougou a vibré aux sons de la musique traditionnelle à l'honneur des chefs traditionnels, gardiens des traditions et garants de la stabilité et de la paix sociale. Adama Zongo, Abibou Sawadogo, Adama Gauché et Gansonré, Bibata Nana, Ilboudou Mahamadou et Bamogo de Nobéré constituent la brochette d'artistes qui a fait le "show" de 20 h à 23h30 devant un public nombreux dont des chefs coutumiers. Chacun de ces artistes a développé des thèmes portant sur la valeur de la tradition, son rôle pour la paix, la stabilité et le développement. Aussi, ils ont abordé des sujets tels que le pardon, la lutte contre l'excision, la nécessité de scolariser les filles. Grâce à la voix "magique" de ces chanteurs, des chefs traditionnels (Larlé Naaba, Sid Naaba...) ont esquissé des pas de danse. Egalement, il leur a été difficile de résister aux éloges à eux adressés. Des éloges, il y en a eus et on a "faroté"... Des chefs coutumiers, le ministre de la Jeunesse et de l'Emploi, Justin Koutaba (parrain), le conseiller à la présidence du Faso, François Compaoré (invité) ont eu le cœur dans la main. Visiblement satisfait, le représentant de sa Majesté le Mogho Naaba, le Baloum Naaba a dit se réjouir de cette initiative de "la nuit d'hommage aux autorités coutumières". Pour lui, au-delà des chefs traditionnels, la promotrice Nana Bibata a rendu hommage à la tradition et à la coutume. Au nom du Mogho Naaba Baongo, les chefs traditionnels ont pris l'engagement de lutter contre l'excision et de promouvoir l'éducation des filles au Burkina Faso. A cet effet, pour la rentrée scolaire 2007-2008, ils ont remis des kits scolaires d'une valeur d'un million de F CFA au ministre délégué chargé de l'Alphabétisation et de l'Education non formelle, Amadou Diemdoda Dicko. Quant au parrain de la IIe édition de la nuit des chefs traditionnels, le ministre de la Jeunesse et de l'Emploi, accompagné de ses collègues du Travail et de la Sécurité sociale, Jérôme Bougouma et du ministre Dicko, il a trouvé que "rendre hommage aux autorités coutumières, des hommes ineffaçables malgré les secousses" était une initiative belle et géniale. Car "les chefs traditionnels, dépositaires des coutumes, ne savent que construire". Par ailleurs, Mme Nana Bibata , leur a offert 66 sacs de riz afin qu'ils soutiennent leurs nombreux visiteurs. La promotrice a donné rendez-vous au public et aux chefs coutumiers le 24 mai 2008 pour la IIIe édition.

Boureima SANGA

Sidwaya du 28 mai 2007



28/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres