L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Palais du chef de Kokologho : Interdits d'accès à 2 ministres

Palais du chef de Kokologho :

Aline Koala, Seydou Bouda, Hubert Yaméogo interdits d'accès

 

Pour des "raisons familiales et non administratives et politiques", Dr François M. Jérôme Kaboré, membre de la Cour royale de Kokologho, rappelle à certaines personnes, dont deux ministres, le maire de Koudougou et le directeur général de la SONABHY, qu'elles sont "persona non grata" au palais du chef de Kokologho.


"Lettre ouverte à :

Madame Aline Koala

Monsieur Seydou Zagré

Monsieur Seydou Bouda

Monsieur Hubert Yaméogo

Dr. Jean Baptiste Yaméogo

Monsieur Théophile Zongo

Monsieur Bertin Ouya

Madame, Messieurs,

 

Le lundi 19 mars 2007, je vous ai individuellement adressé une correspondance pour vous notifier la décision que j'ai prise, le dimanche 18 mars 2007 à Kokologho, de vous interdire désormais l'accès au palais du Chef de Kokologho.

En rappel, je vous invitais humblement à respecter cette décision, afin de préserver et sauvegarder les intérêts de toutes les parties. Comme je le soulignais, les raisons étant familiales et non administratives ou politiques, vous comprendrez que je ne veuille vous en dire plus.

En Afrique, depuis toujours, et encore pendant longtemps je l'espère, une famille, à l'image de toute forme d'organisation sociale, se fonde, s'organise et fonctionne suivant des règles, des principes, etc., qui s'appuient sur ce qu'il convient d'appeler le patrimoine culturel du clan ou de la tribu.

Ceci pour vous dire, à chacun et à tous, que c'est en vertu des responsabilités que j'exerce que je me suis fais le devoir de prendre cette décision et de vous la notifier en des termes clairs, courtois, et de la manière la plus ferme qui convienne.

Madame, Messieurs, j'ai appris avec grande surprise que nombre d'entre vous ont fait fi de cette décision et entreprennent, depuis, d'user de certaines pratiques et méthodes pour des raisons que j'ignore.

C'est pourquoi, je voudrais une fois de plus vous inviter à beaucoup plus de discernement et de retenue comme le conseille la sagesse.

Recevez, Madame et Messieurs, mes salutations distinguées."

 

                    Confidences du week-end in Le Pays du 26 mars 2007



26/03/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres