L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Plusieurs blessés dont un grave

USY-USO

Plusieurs blessés dont un grave


Pour le compte de la 18e journée du championnat de D1, l’USY recevait l’USO au stade provincial du Yatenga le mercredi 30 mai 2007. Ce match a été interrompu à la mi–temps par l’arbitre central Serge Paulin Ilboudo suite à un incident qui a fait des blessés dont un grave.


Les supporters de Ouahigouya sont sortis nombreux ce mercredi 30 mai 2007 pour suivre un match qui a apposé l’USY à l’USO. Dès l’entame, l’équipe visiteuse ne tarde pas à mettre la pression sur son adversaire. C’est à la 5e minute que l’USO ouvrira le score par l’entremise de son attaquant Hermann Yacinthe Ouédraogo sur un dégagement raté du libéro de l'équipe du Yatenga, Grégoire Brou. L’attaquant ne laisse aucune chance à Rachid Yabré, le portier de l’USY. Un but à zéro. C'est quand l’arbitre sifflait la fin de la première partie que l'incident a éclaté. Le trio arbitral a eu du mal à regagner les vestiaires. Les supporters ont contesté l’arbitrage à travers des injures, des jets de projectiles. La sécurité conduite par le commandant Edmond Bagré est intervenue à coups de gaz lacrymogène. Sur les lieux, des blessés, dont un grave. La situation a vite dégénéré. Certains voulaient s’en prendre au commandant de la sécurité. Le stade provincial se transforme très vite en arène. La police a vite quitté le stade pour éviter le pire. Le président de l’USY et celui de la ligue du Nord qui jouaient les médiateurs n’ont pu calmer les supporters décidés à en découdre avec le commandant. C'est alors que le trio arbitral a décidé d’arrêter le match pour insécurité. Avant le verdict de la Fédération burkinabè de football (FBF), il faut noter que c'est l'USO qui menait par 1 à 0 sur le terrain. «Quand nous sortons sur un terrain adverse, nous jouons à l’aise, mais à Ouahigouya, nous appelons chaque fois les supporters au calme», a déclaré Séraphin Dargani, entraîneur de l’USY. Il incombe aux arbitres, seuls maîtres sur le terrain, de bien officier les matchs, aux supporteurs d’être tolérants, à la sécurité de se maîtriser pour éviter des échauffourées dans les stades. Le football est un sport très passionnant, il suffit d’un rien pour qu’on enregistre un drame. Il faut également préconiser le renforcement de la sécurité dans les stades et la sensibilisation des supporters.

Adama SINARE

Le Pays du 1er juin 2007



01/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres