L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Programme 10 000 logements sociaux et économiques : Offrez-vous une villa à moins de 6 000 000 FCFA

Programme 10 000 logements sociaux et économiques

Offrez-vous une villa à moins de 6 000 000 FCFA

 

Le lancement officiel du Programme 10 000 logements sociaux et économiques du ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme a eu lieu le 24 juillet 2007 au relais-cité du secteur 19 de Ouagadougou.

La cérémonie était placée sous le haut patronage du Premier ministre, Tertius Zongo.

 

S'il y a bien un casse-tête pour le Burkinabè, c'est la difficulté de s'acquérir un chez-soi. Dans les centres urbains, le problème de logement se pose avec acuité, et comme les ménages à revenus modestes sont inéligibles aux crédits immobiliers des banques commerciales, ces foyers rencontrent des difficultés pour se construire un logement. Pire, le coût très élevé des villas construites par les promoteurs privés ne leur autorise point ce rêve.

Alors, que faire, face à la demande en logements en hausse permanente ? Où trouver respectivement 8 000 et 6 000 logements par an pour satisfaire les besoins à Ouagadougou et à Bobo ?

Faute de se trouver un toit en ville, nombre de citoyens se sont octroyé des habitats spontanés, et comme il fallait s'y attendre, des maux tels que promiscuité, insalubrité et surpopulation sont légion dans ces zones.

Fort de cet état de faits, le chef de l'Etat dans son programme quinquennal (à son axe 3) a décidé de mettre un accent particulier sur la construction de logements sociaux.

C'est ainsi qu'est né le "Programme 10 000 logements sociaux".

Le coût global de ce projet de construction d'une première tranche de 154 logements sociaux est chiffré à 1 026 000 000 FCFA TTC, entièrement financé par l'Etat à travers la CEGECI et le guichet social de la banque de l'Habitat qui participe pour un montant de 904 384 343 FCFA, soit 87% du coût total, comme l'a spécifié Bruno Djiguemdé (DG de la CEGECI) lors de son discours à la cérémonie.

Le projet comporte deux composantes, à savoir une à réaliser en matériaux dits normés (parpaings, etc.) de 144 logements et l'autre de 10 habitations à construire en matériaux locaux de construction.

La première composante de 144 logements (07 lots) a fait l'objet d'un appel à concurrence au niveau des entreprises de construction de notre pays.

La seconde, constituée de huit (08) lots, qui concerne la réalisation de 10 logements sociaux en matériaux locaux, sera exécutée en régie par le projet LOCOMAT à travers nos techniques éprouvées dans l'utilisation des matériaux locaux de construction.

Elle comportera quatre (04) prototypes dont :

- 4 logements en bloc latérite taillé (BLT) ;

-  2 logements en bloc de terre compressée (BTC) ;

- 2 logements en maçonnerie d'aggloméré de ciment et de parpaings de H ;

- 2 logements en maçonnerie d'adobe, c'est-à-dire avec des briques en terre crue armée de paille.

Toutes les villas qui seront réalisées sont du type F3 extensible en F5, ce qui signifie que chacune d'elles comportera deux (02) chambres et un salon, et sera dotée d'une toilette, d'une terrasse couverte, d'une cuisine et une clôture munie d'un portail. Les futurs acquéreurs pourront porter le nombre de chambres à 4.

Ces logements sont bâtis sur des parcelles viabilisées dont les superficies varient de 240 à 300 m2.

La cité va occuper un domaine de 38,12 hectares.

Le coût de revient moyen de la villa est estimé à 6 600 000 FCFA TTC. Au regard de certaines réalités, le ministre de l'Economie et des Finances a bien voulu accéder à la requête de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, en accordant une exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et des frais d'enregistrement sur cette première opération. Cette mesure permet de ramener le prix moyen de revient de la villa à 5 400 000 FCFA.

 

Pierre Tapsoba

L’Observateur Paalga du 25 juillet 2007



25/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres