L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Redécoupage administratif de la commune de Bobo

Commune de Bobo

Le projet de redécoupage administratif adopté par le conseil municipal

Le conseil municipal de la commune urbaine de Bobo Dioulasso a, en sa session ordinaire du 26 juin dernier, adopté le projet redécoupage administratif de cité de Sya en 7 arrondissements au lieu de 3, et en 52 secteurs contre 25 précédemment.

La commune de Bobo Dioulasso va probablement compter dans les années à venir, 7 arrondissements au lieu de 3 à l’heure actuelle, et 52 secteurs contre 25 précédemment. Quant au nombre des villages rattachés à la commune, il passera de 35 à 19, certains villages ayant été érigés en secteurs urbains. C’est ce qui ressort du projet de redécoupage de la commune de Sya adopté le 26 juin dernier par le conseil municipal en sa session ordinaire des 26 et 27 juin 2008.

Le président du conseil municipal, Salia Sanou, maire de Bobo, s’est félicité de l’adhésion massive des conseillers au présent projet de redécoupage de sa commune. Le projet a en effet été voté par 147 conseillers municipaux sur 150. Seul un conseiller a voté contre et deux se sont abstenus. Salia Sanou s’est particulièrement réjoui de la participation de différents acteurs de la région au processus de redécoupage de l’espace communal. Les responsables administratifs, coutumiers, de sécurité, et religieux de Bobo y ont été associés.

L’examen du projet en conseil municipal ce 26 juin 2008 ne s’est pas passé comme une lettre à la poste. Il a suscité de vifs débats au sein des conseillers. Si certains ont salué l’initiative qui vient du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation territoriale (MATD) compte tenu de la répartition inégale des populations dans l’espace communal, d’autres ont exprimé des inquiétudes quant à la viabilité de l’opération ; les uns se demandant si les nouveaux arrondissements auront les potentialités et les ressources de fonctionner ; les autres craignant que ceux-ci viennent réduire les superficies cultivables ou dégrader l’environnement dans la commune. Il y a eu aussi des conseillers qui ont trouvé à réduire sur le plan de redécoupage conçu par la direction régionale de l’habitat et de l’urbanisme, en collaboration avec la mairie de Bobo. A ce propos, chacun allait de ses préférences par rapport à l’affectation de tel ou tel secteur dans les arrondissements. Sur toutes ces préoccupations, le maire Sanou, ses adjoints (Assita Ouattara et Balamine Ouattara), les présidents des différentes commissions du conseil se sont évertués à apporter des éléments de réponse.

Grégoire B. BAZIE

Le Pays du 9 juillet 2008



09/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres