L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Réhabilitation du ciné Sanyon : Des députés s’en inquiètent

Réhabilitation du ciné Sanyon

Des députés s’en inquiètent

 

Cela fait belle lurette que le ciné Sanyon est fermé au public  pour cause de travaux. Une situation qui n’est pas sans causer des préjudices à la ville, qui est depuis bien longtemps privée de son unique salle couverte, laquelle lui servait de cadre pour les grands rendez-vous culturels, politiques et administratifs. C’est donc pour constater l’état d’avancement des travaux que les députés Alfred Sanou et Michel Ouédraogo du CDP ont effectué vendredi dernier une sortie sur le chantier.

 

C’est connu, la ville de Sya ne dispose plus de salle de cinéma. C’est comme si au pays du FESPACO, on a délibérément choisi d’enterrer le grand écran dans la deuxième ville. En effet, les deux principales salles populaires que sont le ciné Houet et le ciné Sya ont été purement et simplement fermées. Aucun espoir d’éventuelle réouverture, puisque les infrastructures ont été vendues à des opérateurs économiques privés qui font tout, sauf du cinéma. Reste maintenant le ciné Sanyon, qui demeure l’unique lieu de rendez-vous des cinéphiles bobolais. Mais pour cause de travaux de réhabilitation, cette salle est aussi fermée au grand public. Cela dure depuis des mois et ne manque pas de susciter des remous au sein de la population et de l’inquiétude chez les autorités locales. Que se passe-t-il alors ? semblaient s’interroger les députés Alfred Sanou et Michel Ouédraogo. C’est pour avoir des explications sur la lenteur voire le blocage des travaux en cours d’exécution que ces élus locaux se sont rendus vendredi dernier sur le chantier. Et comme on le sait, la reprise des salles du ciné Burkina et du ciné Sanyon par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a nécessité la présence, au cours de cette visite,  du directeur régional de l’institution. Célestin Yanogo, accompagné de son staff, est venu donner des éclaircissements sur le déroulement de ces travaux. La visite du chantier a d’abord commencé par la salle de projections, où des aménagements ont été effectués dans l’appareillage avec l’acquisition d’un nouveau vidéo-projecteur, d’un amplificateur et aussi la mise en état de fonctionnement de la deuxième machine de projection. A ce niveau, rien à signaler ; même que cette salle est désormais équipée d’un split pour un meilleur entretien des machines. D’une capacité d’environ 650 sièges, le ciné Sanyon était depuis bien longtemps dans un état de délabrement total. Et au-delà de son rôle primordial, qui est la projection des films, cette salle a toujours servi de cadre à de grandes manifestations culturelles et  politiques. Et le moins que l’on puisse dire est que cette infrastructure, qui demeure l’unique salle couverte à Bobo-Dioulasso, est d’une importance capitale pour la ville. C’est pourquoi les députés Alfred Sanou et Michel Ouédraogo sont allés  s’enquérir de l’état d’exécution de l’ouvrage et voir éventuellement dans quelle mesure ils pourront y apporter leur contribution afin d’accélérer les travaux. Mais à entendre le directeur régional de la CNSS, le chantier avance normalement, et la fin des travaux est prévue pour fin septembre.  De quoi alors rassurer les élus locaux du Houet, qui semblaient visiblement impressionnés par la qualité des travaux : carrelage, plomberie, toiture, étanchéité, plafonnage, tout est en train d’être revu par les ouvriers, qui s’activent sur le chantier pour être dans les délais. Alfred Sanou et Michel Ouédraogo en ont certainement pris bonnes notes et espèrent voir, dans les semaines à venir, la salle du ciné Sanyon rouvrir grandement ses portes au public, qui, depuis longtemps, est dans l’impatience.

 

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga du 24 août 2007



24/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres