L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Sans blague, Chirac s'est appauvri à l'Elysée !

France

Sans blague, Chirac s'est appauvri à l'Elysée !

 

Le 16 mai 2007, soit dix jours après le second tour de la présidentielle, Jacques Chirac quittera définitivement les lambris dorés de l'Elysée. Déjà son épouse Bernadette fait le paquetage, car le couple présidentiel a trouvé où poser son baluchon : ce sera dans le quartier très chic Carré rive gauche, dans un logement de 180m2, quai Voltaire, face au musée du Louvre à Paris.

 

Cette résidence, qui appartient à Ayman Hariri, un des fils de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri (grand ami du président), assassiné en février 2005, servira d'abord de domicile provisoire à Chirac et sa famille qui devront donc réapprendre à  vivre hors du Château.

 

Mais encore, le couple présidentiel français n'a pas fait que transférer ses effets du Palais, il a satisfait au quatrième alinéa du chapitre I de l'article 3 de la loi organique n°62-1292 du 6 novembre 1962, relative à l'élection du président de la République au suffrage universel.

 

Cette disposition fait obligation au chef de l'Etat de décliner ses biens avant sa prise de fonction et à la fin de son mandat. C'est ce qu'ont fait Jacques Chirac et sa femme en remettant au Conseil constitutionnel l'inventaire de leur patrimoine avant les adieux élyséens.

 

Ainsi on retiendra qu'actuellement, celui de Jacques Chirac, publié dans le journal officiel, est estimé à 1,4 million d'euros ; en chute par rapport à 2002 (1,72 million d'euros) du fait du don d'un appartement de 114 m2 à sa fille Claude.

 

Cet inventaire comprend notamment le château et domaine de Bity en Corrèze, acheté en 1969 et évalué, de nos jours, à 500 000 euros ; des meubles et objets d'art d'une valeur de 200 000 euros et des comptes titrés de 415 000 euros pour Bernadette ; sept autres comptes bancaires avec des crédits de 44 756 euros appartenant à l'épouse Chirac et de 25 637 euros pour Jacques lui-même font partie de ces biens. En outre, une ...205 peugeot rouge est propriété des Chirac.

 

Constat des uns et des autres : Jacques Chirac se serait un peu appauvri pendant son deuxième mandat (2002-2007) ; ou, plutôt, il ne s'est pas enrichi.

 

Et pourtant, comme l'écrit Pierre Pean, que de "tapages autour des affaires de Chirac... qui n'a eu droit à aucun état de grâce... Avant même qu'il ne prenne place dans le fauteuil présidentiel, toute la mécanique judiciaire qui devait plomber ses deux mandats était en marche... Elle avait été lancée en 1994 suite à une dénonciation fiscale contre Francis Poulain, entrepreneur proche des milieux gaullistes, dans le contexte de l'affrontement entre Balladur et Chirac, Nicolas Sarkozy étant alors ministre du Budget et chapeautant la direction des impôts". (1)

 

Il est vrai que Jacques Chirac a eu une enfance qui pourrait expliquer son goût pour les dépenses : n'est-il pas le fils d'Abel-François Chirac, banquier de Marcel-Bloch Dassault, le père des Rafales et des Mirages, considéré à l'époque comme l'homme le plus riche de France ? C'est d'ailleurs cet avionneur qui œuvrera à ce que le jeune énarque ait un poste en 1962 au cabinet du Premier ministre Georges Pompidou, comme... chargé de l'aéronautique, des transports, de la construction et de l'aménagement du territoire.

 

Il est indéniable également que l'affaire des HLM de la mairie de Paris et la vie que menaient Chirac et Cie à la mairie de la capitale française n'étaient pas pour arranger les choses.

 

Selon certains, la plupart des dépenses de ménage, les "frais de bouche"  engagés par Bernadette étaient payés en liquide, et la questure de la mairie disposait de liasses qu'elle remettait aux employés personnels des Chirac. Cette questure aurait disposé de 15 millions d'euros environ/an. De nos jours, toute trace de ces dépenses (1978-1993) a été détruite "au cours d'expéditions nocturnes menées dans la plus grande discrétion en 1999-2000 par  un groupe de Chiraquiens fidèles" (2).

 

D'aucuns poussent l'outrecuidance jusqu'à affirmer que lors des messes, pour donner la quête, Chirac était obligé de demander une pièce à un voisin, tellement il craignait d'exhiber les liasses dont il adorerait remplir ses poches.

 

On oublie également ses multiples voyages, dont près d'une quarantaine au Japon (où il aurait un enfant naturel et un compte bancaire fourni) avec, ici encore, des billets d'avion payés en... liquide. Ce qui fera passer, "en dix ans, les crédits de la présidence de la République de 3,3 millions à 31,9 millions d'euros, soit une hausse de 867%" (3).

 

Comment expliquer alors que Chirac, qui a évolué sous la protection du lobby mitaro-industriel, avec une telle carrière politique, dont 12 ans à l'Elysée, ne soit pas hyperriche ? Tout simplement et sous réserve de "découvertes",  parce que l'homme, semble-t-il, n'a pas eu la boulimie de l'argent, mais plutôt celle du pouvoir. Sans doute profitait-il, en bon vivant (têtes de veau arrosées de Coronna), comme il l'a toujours été, des avantages liés à ses différentes fonctions, mais de comptes bien garnis, point.

 

Ainsi donc, au terme d'une telle vie politique, il ne serait pas tels nos Crésus africains qui, en accédant impécunieux au pouvoir, ne pensent qu'à une seule chose : se remplir rapidement les poches avant d'être décagnotés.

 

L'apparition de générations spontanées d'hommes riches au pouvoir ou qui y gravitent est d'une banalité si déconcertante, de nos jours sous nos tropiques, que cet exemple du "grand chef des Blancs" devrait servir.

 

Que ceux "d'en haut de en haut", qui ont le pouvoir de transformer des anonymes en milliardaires ou de "casser" des prétentieux, et ceux qui rechignent à obéir s'en inspirent. La bonne gouvernance y gagnerait.

 

Zowenmanogo Dieudonné Zoungrana

L’Observateur Paalga du 26 avril 2007

 

Notes :

 

(1) L'inconnu de l'Elysée  de Pierre Pean

 

(2) Noir Chirac de François-Xavier Verschave

 

(3) "Le grand gaspillage" de Jacques Marseille



25/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres