L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Sit-in au palais des Viandes : Les employés réclament leurs salaires

Sit-in au palais des Viandes

Les employés réclament leurs salaires

 

Dans la matinée du mercredi 12 septembre 2007, les employés du palais des Viandes s'y sont retrouvés pour un sit-in. L'objectif visé est de pouvoir entrer en possession de leurs arriérés de salaire.

 

Ils étaient tous présents ce matin dans la cour du palais des Viandes. Pas pour effectuer le travail quotidien, mais pour réclamer leur salaire du mois d'août. Une situation qui montre que cette société traverse une crise économique après plus d'une dizaine d'années d'existence.

Plusieurs éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) étaient présents sur les lieux. Pas pour dissuader les employés, mais pour parer à tout débordement dans cette crise, surtout que cette société est située à proximité d'une station d'essence et à  quelques mètres du parc urbain Bangr-wéogo. Selon un employé, Adama Ouéna, tout serait parti d'une réunion convoquée par la directrice de ladite société, Céline Sawadogo, réunion au cours de laquelle elle a annoncé la fermeture de la structure.

Quant aux salaires des employés, ils devraient être payés une semaine plus tard. Mais jusqu'à nos jours, nous ne sommes pas encore entrés en possession de nos dus.

"Pour moi, il est de l'ordre de 126 000 F", poursuit Adama Ouéna. Selon toujours notre interlocuteur, la directrice aurait ordonné le transfert de tout le matériel de la société dans un autre lieu. Une autre société du même genre serait en gestation. Alertés, les travailleurs qui, entre-temps, n'étaient pas sur les lieux, sont revenus et ont exigé que le matériel soit remis à sa place.

Ainsi, depuis lors, bien que la société ne fonctionne plus, ils s'y présentent tous les jours. Une façon pour eux d'empêcher que le matériel ne disparaisse avant qu'ils soient entrés en possession de leurs arriérés de salaire. La plupart d'entre eux sont des parents d'élèves et la rentrée scolaire oblige, ils compteraient sur ce salaire pour payer la scolarité de leurs enfants. Ce sont des employés visiblement remontés contre leur directrice, que nous avons rencontrés. Cette dernière était présente sur les lieux. Approchée, elle confie qu'elle n'y est pour rien dans cette fermeture. "Je suis la directrice, mais je suis employée comme tous les autres agents de cette société", ajoute-t-elle.

Le PDG du palais des Viandes, un Belge, serait dans son  pays d'origine depuis 6 mois. Il aurait été mis au courant de la situation que vit actuellement sa société. En attendant son intervention pour la résolution de cette affaire, la direction et les employés se sont donné rendez-vous à 15 heures à l'Inspection du travail. Peut-être un compromis sera-t-il trouvé après cette rencontre. Affaire donc à suivre.

 

Eric Aimé Ouédraogo (Stagiaire)

L’Observateur Paalga du 13 septembre 2007



12/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres