L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Tertius Zongo retourne en famille

Koudougou

Tertius Zongo retourne en famille

Trois mois après sa nomination, le Premier ministre Tertius Zongo s’est rendu à Koudougou dans sa région, pour communier et partager sa joie avec ses frères et soeurs, et demander leur soutien pour mener à bien sa mission. C’était le samedi 25 août dernier, au cours d’une cérémonie organisée par les fils de la région du Centre-Ouest.


Une cérémonie riche en couleurs et en danses a été organisée le 25 août dernier en l'honneur du Premier ministre Tertius Zongo. Elle a connu la présence des filles et fils de la région, des présidents d’institutions, des députés, des communautés étrangères résidant à Koudougou, des délégations venues des 4 provinces de la région, etc. Meeting, spectacle au théâtre populaire, et une audience que le Premier ministre a accordée aux acteurs de la région, ont constitué l’essentiel de cette journée mémorable du 25 août au Boulkiemdé. Dès son arrivée, le Premier ministre a posé la première pierre d’un nouveau portique sur l’axe Koudougou-Ouaga. Le cortège s’est ensuite ébranlé vers Doulou, situé à quelques encablures de Koudougou, pour une plantation d’arbres dans le bosquet du maire. C’est après avoir accompli cette oeuvre utile que Tertius Zongo a été conduit au lieu du meeting où un bain de foule l’attendait. Il a été accueilli triomphalement.

C’est le maire de Koudougou, Seydou Zagré, qui a d’abord souhaité la bienvenue à tous au nom du comité d’organisation. Il a aussi remercié tous ceux qui ont oeuvré pour que cette grandiose cérémonie soit une réussite.

Les autres intervenants, à savoir les représentants des jeunes, des femmes, des opérateurs économiques, ont tous loué la nomination de Tertius Zongo à la primature. Car c’est toute la région qui a été ainsi honorée. Ils ont traduit leur ferme volonté de soutenir leur frère, afin qu’il réussisse la lourde tâche qui lui a été confiée.

Le chef coutumier de Nanoré, qui a acquis l’appellation de "baobab de la paix" grâce à sa sagesse, a remercié le président Blaise Compaoré pour le choix qu’il a porté sur leur fils. Il s’est adressé au ministre en ces termes : "N’ayez pas peur, ne soyez pas inquiet, toutes les filles et tous les fils de la région vous soutiennent." Les représentants des députés et des maires ont aussi rassuré Tertius Zongo de leur soutien. Le représentant des maires, Mathieu Bayala, a ajouté que l’enfant prodige était l’enfant de tous. Pour lui, la réussite du programme du président Blaise Compaoré, "Le progrès continu pour une société d’espérance", dépend du gouvernement, donc de son chef, et, par ricochet, de la région du Centre-Ouest. C’est pourquoi il a traduit leur soutien indéfectible au Premier ministre pour qu’il porte avec triomphe ce programme quinquennal du président Blaise Compaoré. Le président du conseil régional, Théophile K. Zongo, a confié que cette nomination était pour eux un espoir. Il a émis le voeu que cette nomination soit un facteur de cohésion entre les fils de la région. Intervenant à son tour, Tertius Zongo s’est réjoui du soutien de l’ensemble des filles et fils de sa région. "Avec l’engagement de tous, le pays connaîtra un avenir meilleur", a-t-il dit. Pour lui, sa nomination est un honneur fait à toute la région. Aussi a-t-il confié qu’il ferait tout pour mériter la confiance placée en lui. Une seule main ne peut ramasser la farine,. C’est dans cette optique que Tertius Zongo a invité les filles et fils de la région à l’union, afin de parvenir à un développement réel de la région. "On n'a jamais gagné en solitaire, la victoire a toujours été collective", a-t-il ajouté. La cohésion et l’union des filles et fils de la région ont été les mots les plus chers au Premier ministre, qui a relevé que le pardon était ce qu'il y avait de mieux pour l'être humain. De l'avis du Premier ministre, pardonner ne signifie pas être faible mais être fort. Une remise de cadeaux au Premier ministre et à son épouse a mis fin à la cérémonie.

 

Par Dabadi ZOUMBARA

Le Pays du 27 août 2007


27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres