L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Toucher du doigt les réalités

Tertius à la Cour d’Appel de Ouagadougou

Toucher du doigt les réalités

Le chef du gouvernement, Tertius Zongo, était le vendredi 28 mars 2008 au palais de justice emménagé provisoirement à Ouaga 2000. Accompagné de Zakalia Koté, ministre de la Justice, garde des Sceaux, le Premier ministre est allé s’enquérir des réalités dans lesquelles les magistrats travaillent pour dire le droit.

Pour que la justice soit opérationnelle, équitable et au service de tous, il faut que ceux qui ont prêté le serment de la rendre au quotidien soient dans des conditions de travail qui le leur permettent. Cette réalité, le Premier ministre, Tertius Zongo, en a conscience. Lui qui a entrepris une visite le vendredi 28 mars au palais de justice de Ouagadougou pour s’imprégner des réalités de travail des hommes en noir.

Accompagné du ministre de la Justice, Zakalia Koté, et de ses proches collaborateurs, Tertius Zongo a été reçu à la Cour d’Appel de Ouagadougou par le procureur général, Abdoulaye Barry, et ses adjoints hiérarchiques. Après avoir gravi les longues marches de l’imposant immeuble pour visiter quelques bureaux, le chef du gouvernement a eu un échange direct avec les magistrats dans une des salles d’audiences.

Pendant ce face-à-face, les juges n’ont pas manqué de revenir sur leurs doléances, dont ils attendent la satisfaction depuis un certain temps. Au nombre de celles-ci, le statut du magistrat, la dotation en véhicules, en ordinateurs, en consommables, etc. Face à ces préoccupations des juges, le PM, comme à son habitude, a été rassurant. Le problème du statut du magistrat, à en croire le chef du gouvernement, est toujours en examen et une solution y sera trouvée.

Concernant la dotation en véhicules, Tertius Zongo a demandé à ses interlocuteurs de lui donner le temps de consulter son ministre de l’Economie et des Finances pour voir ce qui est faisable. Quid des ordinateurs et des consommables ? Le Premier ministre estime que le magistrat doit pouvoir poursuivre à domicile le travail qu’il a entrepris au bureau. Pour cela, il faut qu’il soit doté d’un ordinateur afin qu’il puisse travailler convenablement. Et cette dotation, assure Tertius Zongo, sera une réalité, à commencer par l’équipement adéquat de la structure de matériel informatique. Pareil pour les consommables qui leur seront fournis.

Si le PM est disposé à répondre favorablement aux doléances des magistrats, il est aussi attaché à la bonne marche de la justice. C’est pourquoi il a invité ceux qui disent le droit à le faire dans les règles de l’art afin que la justice soit "accessible, efficace et indépendante, garantie pour tous, gouvernants comme gouvernés, riches comme pauvres, citadins comme villageois". Cela, afin d’éviter à l’institution sa mauvaise réputation de "justice lente et corrompue". La fin de la rencontre a été marquée par la remise au chef du gouvernement de précis de droit.

Nankoita

L’Observateur Paalga du 31 mars 2008



31/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres