L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un coup de fouet à la relance économique à Bobo

Tertius Zongo à Bobo

Un coup de fouet à la relance économique

                           

Initialement prévu pour le 07 septembre dernier, c’est finalement demain vendredi que le Premier ministre est attendu dans les Hauts-Bassins et les Cascades. Le séjour de Tertius Zongo sera marqué par des rencontres à plusieurs niveaux et aussi par des sorties de terrain.

 

Depuis sa prise de fonction en juin dernier, le Premier ministre n’a cessé de multiplier les contacts avec les acteurs de la vie sociopolitique et économique de notre pays. Question pour lui de s’imprégner des réalités de terrain et surtout de mesurer l’étendue de sa mission à la tête de ce nouveau gouvernement. Après avoir égrené son chapelet d’audiences dans la capitale et effectué quelques missions sporadiques dans d’autres régions, le cabinet de Tertius Zongo déménage ce week-end à Bobo-Dioulasso. Cette visite de quarante-huit heures, qui intervient trois mois après sa nomination à la tête de l’exécutif burkinabé, sera sans nul doute l’une des plus importantes missions du chef de la primature à l’intérieur du pays. Et cela pour deux raisons : d’abord la place et le rôle qu’occupent les Hauts-Bassins dans le développement économique du Burkina, et ensuite cette situation de crise qui perdure et qui mérite, de ce point de vue, un examen microscopique au plus haut niveau de l’Etat. «Dansè (1)» ! diront  certainement les populations au Premier ministre qui, en retour, se devra de leur faire des propositions concrètes dans le cadre du plan de relance économique de Bobo et de la région. Un plan qui, malheureusement,  bat de l’aile depuis le déclenchement de la crise ivoirienne. Et le moins que l’on puisse dire est que les Hauts-Bassins sont englués depuis cinq ans environ dans un marasme sans précédent marqué surtout par le ralentissement, voire le blocage des activités économiques. L’inquiétude va même grandissante dans la région avec la menace qui plane cette année sur la filière coton qui assure, comme on le sait, l’essentiel des revenus des populations. Et c’est là que le Premier ministre sera beaucoup attendu et le succès de sa mission dans l’Ouest Burkina dépendra sans nul doute des résultats de la rencontre prévue samedi dans la matinée avec la délégation des chambres régionales d’agriculture et de l’union nationale des producteurs de coton.  Toujours est-il que le plan de relance économique de la région de Bobo sera au cœur du séjour du Premier ministre dans les Hauts-Bassins. Outre les audiences prévues avec les autorités politiques, administratives, coutumières, religieuses, les opérateurs économiques et les organisations de la société civile, Tertius Zongo visitera la nouvelle gare routière et surtout l’aéroport international de Bobo-Dioulasso, qui en dépit de sa position stratégique, est encore loin de jouer son rôle dans le développement économique de la région. Réhabilité à coups de milliards avec des systèmes sécuritaires répondant aux normes internationales, cet aéroport, malheureusement, ne figure toujours pas sur les plans de vol des compagnies aériennes étrangères et principalement celles de la sous-région. La réalisation de cette infrastructure qui constituait le point focal du plan de relance économique avait, et à juste raison, suscité d’énormes espoirs pour les populations et mobilisé dans le même temps les autorités politiques au plus haut niveau. La relance économique de la région va-t-elle enfin connaître un coup de fouet ? C’est, en tout cas, le secret espoir des populations qui attendent de cette visite du Premier ministre, d’importantes mesures pour une véritable redynamisation des activités économiques de la région.

 

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga du 13 septembre 2007



12/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres