L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un enfant de 2 ans dans une fosse septique

Les Figas du jour du 29/01/2008

 

Vu !!!

Un enfant  de 2 ans dans une fosse septique

 

Dame Andréa a failli ne plus revoir son fils Ahmed. En effet, ce dernier, âgé seulement de deux ans, se promenait, comme tout enfant qui profite d'un moment d'inattention de sa mère, lorsqu'il est tombé dans une fosse sceptique inachevée, profonde de plus de trois mètres. Heureusement qu'il n'a pas perdu connaissance et que ses pleurs ont attiré l'attention d'un passant, qui a volé à son secours.

Ce drame manqué s'est passé à Toudoub-Weogo (derrière Tanghin), où dans presque toutes les concessions on trouve ces fosses d'aisance, creusées puis abandonnées.

Il faut que les propriétaires des cours élèvent  des murs autour de leurs toilettes pour éviter d'endeuiller leurs voisins. Connaissant la situation dans le quartier, les femmes doivent également veiller au grain pour ne pas laisser leurs rejetons divaguer dans une zone dangereuse.

 

Police municipale

"Travaillement" sur les trois meilleurs agents

 

Le 25 janvier dernier, les hommes de la police municipale de Ouagadougou présentaient leurs vœux du nouvel an à leur directeur, Clément Ouongo.

A l'occasion, il y a eu plusieurs informations comme par exemple l'existence des numéros 50 38 24 19 et 80 00 11 03 pour le fixe et les abonnés de Telecel. On peut alerter lesdits policiers par ce biais chaque fois que cela est nécessaire.

Pour revenir à la cérémonie du 25 janvier 2008, nous avons plutôt retenu que la direction a décerné des attestations et des espèces sonnantes et trébuchantes aux trois meilleurs agents de l'année 2007, qui ont pour noms : Ollé Gniminou, Francis Amidou Zondi et Bruno Somda.

La direction a remis à chacun d'eux une enveloppe de 15 000 FCFA. On retient aussi que parmi les invités, certains ont fait parler leur cœur. Dans le jargon du coupé-décaler, on dira qu'il y a eu "travaillement", et le premier "faroteur"  est un responsable d'une cave : il a offert 10 000 FCFA à chacun des trois policiers.

D'autres personnes lui ont emboîté le pas avec respectivement 15 000 F ; 30 000 F ; 75 000 F et 100 dollars américains, tout cela à partager en trois.

Avec ce "travaillement", chaque homme a reçu dans la soirée près de 87 000 F CFA. De quoi stimuler les autres camarades de la caserne pour les années à venir.

 

SOS

 

Arrondissement de Boulmiougou

Qui en veut au maire et à ses voisins ?

 

En novembre 2007, le maire de l'arrondissement de Boulmiougou était victime de vols à son domicile à Pissy (secteur 17).

Après ce forfait, un de ses voisins subissait le même sort quelques jours plus tard.

Le 28 décembre dernier, de mauvais garçons faisaient encore un tour chez le maire pour emporter cette fois-ci la moto JC neuve de son fils, le vélo de sa bonne et son gros bélier.

En début janvier, un autre voisin immédiat de la bourgmestre trouva à son réveil que les quatre (04) vélos de ses enfants avaient été emportés.

Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, les voleurs étaient encore chez le voisin immédiat  du maire (ils ont un  mur mitoyen).

Ils ont fait sortir la moto neuve JC du chef de famille, celle, assez ancienne,  de sa femme et deux (02) bouteilles de gaz. Au moment de partir, ils n'ont pas jugé nécessaire d'emmener l'engin de madame. Ils se sont même payé  le luxe de fouiller les documents du couple au milieu de la cour avant de les y abandonner.

Il semble que l'alerte aux voleurs a été donnée au petit matin (4 heures), mais les malfrats ont pu mettre les bouts.

Madame le maire et ses voisins se demandent pourquoi un tel acharnement depuis quelques mois.

Et dire que le maire s'est attaché les services d'une agence de gardiennage, dont les éléments ne voient que du feu au moment où ont lieu toutes les opérations.

 

A la BNSP

 

Du 21 au 27 janvier 2008, la première compagnie de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) était sur le terrain à 195 reprises pour porter secours à 202 victimes, dont une est décédée par suite de malaises dans une cour,  rue 06-05 à la porte 131.

15 personnes blessées ont été transportées et il y a eu 24 évacuations sanitaires.

8 incendies ont été circonscrits qui n'ont pas fait  de victime.

Il y a eu 115 interventions  pour cause d'accidents de la circulation, dont quelques détails sont les suivants :

- 32 cyclomotoristes percutés par des automobilistes ;

- 54 individus, usagers d'engins à deux roues, ont eu des accrochages ;

- 16 piétons ont été renversés par des mobylettes et 3 autres par des voitures ;

- 27 citoyens, ayant perdu l'équilibre de leur monture, sont tombés tout seuls.

 

Dans nos maternités

 

En cette semaine du 21 au 27 janvier 2008, nous n'avons obtenu que les statistiques concernant la structure sanitaire de "Gounghin (secteur 8)".

Sur un total de 30 bébés, il y a eu 18 fillettes. L'enfant venu au monde avec le plus grand poids est du sexe féminin (3,78 kg).

On y a déploré un avortement.

 

L’Observateur Paalga du 29 janvier 2008



28/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres