L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un opérateur économique bien altruiste

COUP DE CŒUR

 

Un opérateur économique bien altruiste

 

Le 2 mai dernier, un opérateur économique résidant à Ouaga, fils de Dédougou, a fait parler son coeur en faveur des personnes nécessiteuses de Dédougou. Son geste est composé de 200 sacs de 50 kg de riz, de 100 sacs de 100 kg de maïs et d'une somme d'un million de nos francs. En cette période de vie chère, où la solidarité n'est pas la chose la mieux partagée sous nos cieux, ce geste constitue une véritable bouffée d'oxygène pour ces personnes nécessiteuses. Le représentant des bénéficiaires a imploré Dieu afin qu'il donne longue vie et les moyens au donateur, pour qu'il poursuive ses actions de bon samaritain.  Les six mosquées de vendredi de Dédougou ont également bénéficié des largesses de l'opérateur économique qui, depuis 11 ans, soutient les personnes démunies et nécessiteuses de Dédougou et de la région de la Boucle du Mouhoun.

 

COUP DE GUEULE

 

La formation, otage de l'égoïsme et de la cupidité

 

Les ateliers et autres séminaires censés être des occasions de renforcement de capacités et de formation continue pour les personnels des administrations publiques et privées sont de plus en plus dévoyés par certaines personnes, parfois même des responsables. Ils sont nombreux ces directeurs et autres chefs de services qui, invités à participer à ces séminaires, se présentent à l'ouverture, juste pour se faire enregistrer. Après les pauses-café qui succèdent aux cérémonies d'ouverture, ils repartent, jetant badges et cartables à l'arrière-siège de leur véhicule pour ne réapparaître qu'à la clôture pour émarger et empocher les perdiems.

La participation aux travaux ne les intéresse pas. Leurs préoccupations, ce sont les petits avantages liés qu'ils n'entendent jamais rater. C'est pourquoi, on en trouve souvent qui sont participants à des ateliers se déroulant à la même période, voire aux mêmes heures. Cela est préjudiciable à leurs services d'autant qu'ils auraient pu se faire représenter et permettre à certains de leurs agents de se former et d'accroître ainsi leurs performances. Il en est de même des missions à l'étranger auxquelles certains responsables ont toujours "droit". Leurs collaborateurs n'y penseraient même pas ; ils en ont toujours été interdits par égoïsme de leurs supérieurs hiérarchiques.

 

Le Pays du 8 mai 2008



07/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres