L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Un témoin raconte (Coup d’Etat en Mauritanie)

Coup d’Etat en Mauritanie

Un témoin raconte

"Jusqu'à présent, tout se passe bien, les populations vaquent tranquillement à leurs occupations en dehors de quelques commerçants qui ont fermé leurs boutiques par précaution". Ainsi s'exprimait un témoin que nous avons joint au téléphone hier dans la soirée. Malgré donc le coup d'Etat militaire qui vient d'emporter Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, la situation est plus ou moins à la normale. Cependant, l'aéroport est fermé, le quartier administratif bouclé, la présidence, la radio et la télévision assiégées par les hommes de tenue, auteurs du coup, a affirmé notre interlocuteur. Le conseil militaire ou "Conseil d'Etat" qui tient actuellement le pays est dirigé par le Général Ould Abdelaziz, qui était le chef du Bataillon chargé de la sécurité présidentielle. Dès l'annonce du coup en fin de matinée, une poignée de partisans du chef de l'Etat déchu a manifesté mais ils ont été vite dissuadés à coup de grenades lacrymogènes et autres. Toujours selon notre interlocuteur, angoissé, "parce ce qu'on ne sait pas ce que la nuit réserve", des partis politiques dont le parti islamiste modéré ont condamné cette prise de pouvoir qu'ils ont déclarée logiquement anti- constitutionnelle. Seul un parti a donné sa caution au putsch sous le prétexte que le président renversé a trop personnalisé le pouvoir.

Notre témoin révèle aussi que les syndicats ont fermement rejeté le coup de force. Au moment où nous étions en ligne avec lui, (vers 18h30 TU), la Confédération générale de travail de Mauritanie était en réunion pour accoucher d'une déclaration de condamnation du pronunciamento. Toutefois, tout va bien pour l'instant, a insisté notre interlocuteur. Effectivement, en fonds sonore de la conversation téléphonique, il y avait de la musique distillée par un commerce. Notre témoin nous signifie aussi que par précaution, l'ambassade de France avait demandé à ses ressortissants de ne pas sortir de chez eux.

Par Morin YAMONGBE

Le Pays du 7 août 2008



07/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres