L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Vie chère : Vigi-Consommateurs demande la réhabilitation de la CGP

Vie chère

Vigi-Consommateurs demande la réhabilitation de la CGP

 

L'association Vigi-Consommateurs demande, à travers cette déclaration, aux autorités burkinabè de remettre en selle la Centrale d'achat de riz (CGP) pour faire face à la crise.

 

Créée en 2007 avec pour objectif principal de défendre les intérêts des consommateurs, l’association «Vigi-Consommateurs », pour des raisons organisationnelles et administratives, a été peu visible dans ses actions publiques. Néanmoins, elle ne saurait rester en marge de la lutte des consommateurs contre «la vie chère». Elle réitère ici son soutien et son adhésion indéfectible à la coalition contre la vie chère.

Depuis les mesures prises par le gouvernement suite aux émeutes contre la hausse des prix, à savoir la levée des taxes douanières sur les produits de premières nécessité, nous, organisation des consommateurs, avons constaté en ville comme en province que les prix n’ont pas baissé d’un iota ; pire il y a renchérissement des prix et surtout disparition du riz ces jours-ci.

S’il est vrai que ‘’gouverner c’est prévoir’’, nos autorités doivent prendre les mesures idoines et adéquates pour soulager la souffrance des populations dont nous pensons qu’il est de leur devoir de les servir. Pour ce faire, elles doivent laisser dans les vestiaires la rengaine et autres pratiques purement politiciennes, car, tous les citoyens quel que soit leur bord politique (opposition ou pouvoir) sont tous concernés. Par conséquent, "Vigi-Consommateurs" estime qu’il ne sert à rien d’attendre d’autres émeutes pour sortir l’armada répressive qui ne pourra rien face aux ventres vides et affamés des populations.

La faillite de la libéralisation-mondialisation est patente ; des solutions idoines doivent être trouvées rapidement pour éviter les révoltes, émeutes et guerres que l’ONU, le FMI et la Banque mondiale s’accordent à prédire.

Nous ne pouvons plus, sous prétexte du libéralisme, laisser les prix fluctuer et être fixés par les seuls spéculateurs et chercheurs de profit à tout prix. Dans le souci d’apporter des réponses à la situation de pénerie de riz, «Vigi- Consommateurs » propose la réhabilitation de la centrale d’achat de riz notamment la Caisse Générale de Péréquation (CGP).

Nous veillons sur l’offre !

 

Le Directoire

 

Le Pays du 21 avril 2008



20/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres