L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

7e rencontre gouvernement/secteur privé : Le 28 septembre 2007

7e  rencontre gouvernement/secteur privé 
Le 28 septembre 2007 

 

La rencontre annuelle gouvernement/secteur privé se tiendra le 28 septembre 2007 à Bobo-Dioulasso, son lieu habituel, sous la présidence du premier ministre, chef du gouvernement, Son Excellence monsieur Tertius Zongo autour du thème : «Quelles mesures prioritaires pour l'amélioration de l'environnement des affaires en vue d'un développement durable du secteur privé au Burkina Faso?».

Environ 200 participants dont 125 du secteur privé prendront part à cette rencontre qui s'inscrit dans la tradition de dialogue cher au président du Faso, Son Excellence monsieur Blaise Compaoré et traduit une fois de plus, l'engagement du gouvernement de faire du secteur privé, le véritable moteur de la croissance et du développement de la nation.

Aussi, la rencontre sera l'occasion d'identifier les contraintes au développement des activités des opérateurs économiques et d'étudier ensemble les mesures idoines à prendre pour lever ces contraintes.

Les mesures prioritaires qui seront adoptées et mises en œuvre, influeront positivement et de manière significative sur les indicateurs du rapport "Doing Business" et amélioreront par conséquent le classement du Burkina Faso en matière de climat des affaires. C'est en cela que notre pays arrivera à encourager les opérateurs économiques nationaux et à attirer les investisseurs étrangers.

Par ailleurs, les échanges autour du thème permettront de dégager des mesures qui seront l'expression de la volonté du gouvernement de faire du Burkina Faso, un pays émergent conformément aux orientations du programme quinquennal du président du Faso «le progrès continu pour une société d'espérance».

La 7e rencontre gouvernement/secteur privé fera également le bilan de la mise en œuvre des recommandations de la 6e qui s'est déroulée le 7 juillet 2006. En effet, pour marquer sa volonté de voir se traduire en actions concrètes les recommandations issues de toutes les rencontres, le gouvernement a mis en place un comité technique paritaire chargé du suivi de cette mise en œuvre.

Ce comité composé de douze membres dont six du secteur privé a produit un rapport qui fait ressortir que beaucoup d'efforts ont été fournis par le gouvernement dans l'amélioration du climat des affaires malgré quelques insuffisances constatées.

Il a fait par conséquent des recommandations pertinentes dans le sens de l'amélioration du niveau de mise en œuvre des actions et relevé les principales préoccupations qui demeurent.

 

Ouagadougou, le 21 septembre 2007

 

DCPM/MCPEA

L’Observateur Paalga du 24 septembre 2007



24/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres