L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

A Pô : Une pluie dévastatrice

Pô : une pluie dévastatrice

Beaucoup de localités ont déjà été arrosées par des pluies en ce début de mois d'avril. Ce qui n'était jusque-là pas le cas de Pô, qui, jadis, comptait parmi les localités où la saison pluvieuse s'installait très tôt. Les Pôlais ont beaucoup attendu cette pluie qui tardait à se signaler. C'est finalement le mercredi 11 avril, autour de 17 h 30 mn, que la pluie s'est abattue sur la capitale du Nahouri, accompagnée malheureusement d'un vent très violent qui a causé beaucoup de dégâts à travers toute la ville. En effet, maisons en terre battue, toitures, arbres, hangars, kiosques, pancartes et autres ont fait les frais de cette première pluie de l'année dans cette contrée. Tout volait en éclats. "On attendait vraiment la pluie, mais pas ce genre de pluie qui nous a fait peur...", ont déploré les uns et les autres. En somme, si certains avaient attendu le lendemain pour des réparations tous azimuts, d'autres se sont immédiatement attelés à faire le ménage chez eux afin de sauver ce qui pouvait l'être encore, pour minimiser les dégâts. Les dégâts étaient innombrables et de tous ordres, même si à notre connaissance, il n'y a pas eu de perte en vies humaines. Toujours au titre des dégâts, l'on ne saurait passer sous silence ce qui est arrivé à une restauratrice bien connue de la place à l'entrée de la ville. On peut dire que la bonne dame l'a échappé belle. Car, un camion d'immatriculation togolaise a percuté de derrière la fourgonnette de la restauratrice pour aller finir sa course dans une concession à proximité d'une église. Heureusement qu'il y a eu plus de peur que de mal. Les uns et les autres sont sortis sains et saufs de cet accident, même si la fourgonnette a été un peu endommagée et actuellement au garage, et le camion toujours logé dans la concession après avoir détruit une partie du mur. Malgré les dommages causés par cette pluie, les Pôlais l'ont tout de même bien accueillie, car elle est venue dissiper les peurs dues à la méningite. Il faut signaler que c'est le même jour qu'a débuté la campagne de vaccination contre la méningite. Ce qui fait penser à certains qu'avec cette pluie et la vaccination, l'épidémie est désormais hors de Pô.

Extrait de «On en parle» in Le Pays du 18 avril 2007



18/04/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres