L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

A.G. extraordinaire de la FBF : «Les textes ont été bien nettoyés»

A.G. extraordinaire de la FBF

«Les textes ont été bien nettoyés»

 

Le comité transitoire de la Fédération burkinabè de football a réuni les responsables des clubs, des ligues et aussi des districts pour une assemblée générale extraordinaire le samedi 24 novembre 2007. Objectif : adopter le statut et les règlements généraux pour l’élection du bureau fédéral désormais fixée au 12 janvier 2008.

Quant au championnat de D1, les hostilités commenceront le 15 décembre prochain.

 

En plus des participants cités plus haut, cette AG extraordinaire a connu la présence d’émissaires de la FIFA, venus en observateurs. Le comité transitoire piloté par «l’intermittent du ballon», Didier Ouédraogo, a dans un premier temps adopté avec les participants le statut de la fédération de foot. Puis ils se sont ensemble appesantis sur les règlements généraux. Et de grands changements notables ont été opérés. «Des grandes lignes, il y en a eues, comme la date de l’élection du nouveau bureau fédéral qui a été ramenée au 12 janvier 2008 et non le 19. Ce nouveau bureau sera composé de 15 membres dont 1 président, 3 vice-présidents et 11 autres membres. La date de dépôt des candidatures est fixée au 12 décembre prochain», nous a confié Didier Ouédraogo au sortir des travaux.

L’autre changement majeur concerne le poste de secrétaire général. Désormais, l’attribution de ce poste administratif se fait par nomination sur la base d’un contrat de travail. C’est d’ailleurs à l’image de ce qui se passe dans les grandes instances du football comme la CAF et la FIFA.

«Il y a ensuite que le mode de vote admis pour l’élection du futur président de la FBF est le scrutin par liste. Ce mode a même fait des gorges chaudes au cours de cette AG, mais les participants ont fini par s’accorder», a souligné M. Ouédraogo.

Il est bien connu que les textes ne valent que ce que valent les hommes qui les appliquent. C’est la raison pour laquelle les membres du comité transitoire estiment qu’ils ont suffisamment mis de garde-fous nécessaires pour que le prochain bureau fédéral puisse travailler dans un cadre assaini avec des textes beaucoup plus précis et plus rigoureux.

Pour Didier Ouédraogo, ce qui a achoppé dans les débats avec les responsables des ligues et des districts, c’est aussi bien la forme que le fond des textes. Par exemple, dans les propositions faites par le comité transitoire de concert avec les participants à l’AG extraordinaire, lorsqu’un membre fédéral démissionne, il est automatiquement remplacé. La démission de tout le bureau n’est admise que s’il y a un départ massif de plus de 8 personnes.

Pour le quota des voix lors des élections, il est fixé à 4 voix pour les ligues et les clubs de D1, 2 voix pour les clubs de D2 et 1 pour les districts et les clubs de football féminin.

A la question de savoir si des membres du comité transitoire sont candidats à la candidature, son président rassure que le bureau qu’il a piloté a été mis en place pour assurer une mission et que personnellement, il n’est pas intéressé pour revenir aux affaires.

Concernant le championnat national de première division, l’AG a retenu la date du 15 décembre prochain pour le démarrage des hostilités.

 

Kader Traoré

L’Observateur Paalga du 26 novembre 2007



26/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres