L'Heure du Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

L'Heure     du     Temps (Blog d'Information sur le Burkina Faso)

Après la moisson, l'ADF/RDA dit merci aux ouvriers à Imasgho

Imasgho

Après la moisson, l'ADF/RDA dit merci aux ouvriers

Après une bonne moisson, il faut remercier le ciel. C’est dans cette optique que les responsables et élus du parti de l’éléphant ADF/RDA, ont rencontré leurs militantes et militants le dimanche 15 juillet dernier à Imasgho, pour leur adresser de vifs remerciements à la hauteur des efforts accomplis au scrutin du 6 mai 2007.

Selon Le président du parti, Noël Gilbert Ouédraogo, les militantes et militants ont fait confiance au parti de l’éléphant en le votant massivement lors du scrutin du 6 mai 2007. Il était donc un devoir pour les élus du parti a-t-il dit, de les remercier pour les suffrages qu’ils ont accordés au parti, lui permettant d’obtenir 14 députés. Il a ajouté qu’il s’agissait de remercier les populations d’Ismasgho d’une part, et d’autre part, leur demandé de rester mobilisées pour les mots d’ordre à venir et aussi leur signifier que la compagne est terminée et que tous les fils du Burkina devraient se donner la main pour bâtir le pays. Pour le président Noël Gilbert Ouédraogo, les résultats obtenus aux consultations du 6 mai 2007, montrent que le parti a évolué. Si le code était resté tel, ADF/RDA aurait pu obtenir plus de sièges a-t-il dit. Il a aussi soutenu que le perfectionnement du système démocratique était tributaire aux efforts de tous. Le troisième vice-président de l’Assemblée nationale issu des rangs de ADF/RDA, le député Hippolyte Ouédraogo, a indiqué que le contenu du message était tout simplement un merci aux populations d’Imasgho, du Boulkiemdé et du pays tout entier, parce qu’elles lui ont permis d’être élu. Le député Hippolyte a relevé que tous ceux qui l’ont voté n’étaient pas uniquement des militants de ADF/RDA, mais aussi ceux qui ont apprécié ses actions de développement. C’est pourquoi il s’est dit prêt à poursuivre les mêmes actions. Un leader ne doit se limiter aux discours et aux promesses, un leader dit-il, c’est le concret et le charisme et je vais m’investir pour que mon mandat de cinq ans soit un mandat de succès a-t-il conclu. Les différentes interventions qui se sont succédées, à savoir celles le chef du village, du Secrétaire général communal, de la représentante des femmes, ont loué l’acte. Mobilisés comme un seul homme, les militants ont réaffirmé leur volonté à soutenir le parti pour des victoires futures. A l’occasion, tous les ténors du parti étaient présents ainsi que le chef Koupiendiely de Fada N’Gourma.

DABADI ZOUMBARA

Le Pays du 19 juillet 2007



19/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres